Accueil » Les victimes de la faillite de Lehman Brothers partiellement remboursées

Les victimes de la faillite de Lehman Brothers partiellement remboursées

Cet article a été lu 873 fois

AFP le 27/03/2011 à 13:30

Lehman Brothers : accord pour remboursement des milliers d’épargnants floués

Les banques de Hong Kong qui ont vendu des produits financiers liés à Lehman Brothers, à la faillite retentissante en septembre 2008, ont accepté de rembourser des dizaines de milliers d’investisseurs, ont indiqué dimanche les autorités financières du territoire.

Les seize banques vont racheter une large partie des titres, baptisés mini-obligations, garantis par la banque d’affaires américaine et vendus à quelque 40.000 investisseurs avant que leur valeur s’effondre avec la faillite de l’établissement.

La valeur totale de ces titres, avant la faillite de Lehman, était de 15,7 milliards de dollars de Hong Kong (1,43 milliard d’euros).

Cet accord permettra « à tous les clients de retrouver une partie substantielle de leurs investissements », ont déclaré dimanche la Commission des opérations de Bourse de Hong Kong (SFC) et de l’Autorité financière de Hong Kong (HKMA).

« Cette solution aurait semblé impossible au cours des mois suivant l’effondrement de Lehman et souligne la valeur d’autorités financières efficaces dotées de réactions fermes lorsque les choses vont mal », a ajouté Martin Wheatley, le directeur de la SFC.

La HKMA estime que les épargnants se verront rembourser de 85 à 96,5% de leurs investissements, contre 60 à 70% seulement lors d’un accord préalable.

L’accord doit encore être approuvé par 75% des investisseurs concernés, ont indiqué les administrateurs judiciaires de PricewaterhouseCoopers (PWC).

Cette annonce devrait mettre fin à une saga qui a vu des milliers de petits épargnants perdre une bonne partie de leurs économies alors qu’ils pensaient avoir investi leur argent dans des placements de père de famille.

Parmi les 16 banques figurent Bank of China (Hong Kong), Bank of Communications Co (Hong Kong) et Bank of East Asia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *