Accueil » Briefing de la semaine: BCE, Catalogne, Villeroy

Briefing de la semaine: BCE, Catalogne, Villeroy

Cet article a été lu 2655 fois

La semaine s’ouvre sous des auspices moroses. Les statistiques publiées la semaine dernière montrent en effet que la masse monétaire ralentit sa progression déjà faible en Europe. L’assouplissement quantitatif pratiqué par la BCE ne produit que peu d’effets sur l’économie réelle. Le crédit parvient toutefois à se développer légèrement. Cette situation ne manque pas d’inquiéter, puisque la BCE ne ménage ni son temps ni sa peine pour encourager les banques à prêter. Elle a notamment accordé un prêt de 15 milliards d’euros à 88 banques à des taux très avantageux pour appuyer cette politique.

La Catalogne va-t-elle agiter les marchés?

Cette situation morose, aggravée la semaine dernière par le scandale Volkswagen, ne devrait guère s’arranger cette semaine sur les marchés financiers. La victoire des indépendantistes en Catalogne, et les prochaines élections législatives en Espagne, ouvrent une nouvelle zone d’inquiétude en Europe. Alors que les relations entre les membres de l’Union sont crispées sous l’effet de la crise des migrants, la déstabilisation partielle de l’Espagne n’est pas de nature à apaiser les esprits. On peut même penser que l’Union Européenne entre dans une nouvelle phase de dégradation.

On suivra de près l’impact financier des élections en Catalogne.

La BCE fait son compte-rendu de politique monétaire jeudi

Dans ce contexte, le compte-rendu de la politique monétaire prévu jeudi par la BCE sera l’occasion d’une mise au point importante pour les marchés. Après l’attentisme de la FED, la position de la BCE sur l’efficacité de son assouplissement quantitatif permettra de faire le point des perspectives continentales. L’ambiance délétère risque de réserver quelques mauvaises surprises aux analystes…

Congrès de la confédération européenne des syndicats

Mardi a lieu à Paris le congrès de la confédération européenne des syndicats. Pour la France, il sera toutefois l’occasion d’un nouveau recul: le secrétariat général était jusqu’ici occupé par la très confidentielle mais française Bernadette Ségol. Elle sera remplacée par l’Italien Visentini. Un poste de moins pour la France!

Le congrès devrait donner l’occasion d’une charge contre les politiques d’austérité.

Villeroy de Galhau auditionné mardi à l’Assemblée

L’audition de François Villeroy de Galhau à l’Assemblée Nationale sera suivie d’un vote sur sa nomination comme gouverneur de la Banque de France. Cette proposition, soutenue par Jean-Pierre Jouyet, a soulevé de nombreuses et virulentes objections, notamment de la part d’économistes. Beaucoup considèrent en effet que cette nomination serait constitutive d’un conflit d’intérêts manifeste.

Vote sur la loi santé au Sénat

Jeudi ou vendredi, le Sénat devrait achever sa première lecture du projet de loi santé de Marisol Touraine. La fin de cette première lecture permettra à la ministre de préparer la commission mixte paritaire.

L’emploi aux Etats-Unis

Vendredi seront publiés les chiffres très attendus de l’emploi aux Etats-Unis. Les analystes s’attendent à 203.000 créations pour septembre. En cas de résultat inférieur, les marchés pourront ajouter une nouvelle déception à une période plutôt déprimante. Les perspectives d’octobre risqueraient d’être fortement assombries.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *