Accueil » Piquemal: l’armée s’est-elle réveillée?

Piquemal

Piquemal: l’armée s’est-elle réveillée?

Cet article a été lu23367fois

Comme je l’annonçais hier, le gouvernement a choisi prudemment de temporiser dans l’affaire Piquemal, pour éviter une dangereuse polémique qui prenait mauvaise tournure. Son arrestation sans ménagement à Calais et l’annonce de sa comparution immédiate à Boulogne a suscité une vive émotion au sein de la Grande Muette, mise à rude contribution par les attentats de 2015. Tout a été fait pour tergiverser et faire taire les murmures dans les rangs. Mais est-ce bon signe?

Piquemal fait machine arrière

La Chancellerie a mis les petits pas dans les grands pour calmer le jeu. La comparution immédiate de Piquemal a finalement cédé, « en raison de son état de santé« , la place à une comparution au mois de mai. Cette façon élégante de botter en touche et de désamorcer la crise s’est accompagnée d’un petit geste de l’intéressé: celui-ci a fait part de ses regrets.

« Je regrette de m’être trouvé avec eux, j’aurais préféré qu’on soit seuls, ça ne ce serait pas passé comme ça car nous nous sommes un cercle citoyen », a-t-il déclaré sur RTL.

Tu présentes tes excuses, et tu bénéficies d’une mesure de clémence le temps que les passions retombent.

Piquemal lâché par la Légion

Dans la journée, la Fédération des Anciens de la Légion a apporté son seau d’eau au combat contre l’incendie. Son président s’est désolidarisé de Piquemal, en rappelant l’obligation de réserve des légionnaires. La méthode n’est pas complètement propre, pas complètement surprenante, et en dit long sur l’émoi qui s’est emparé de l’armée.

Manifestement, les pressions sont allées bon train sur les officiers supérieurs pour apaiser les tensions et éviter l’ouverture d’un front extrêmement dangereux où la justice et le pouvoir seraient entrés en conflit avec l’état-major ou une partie de celui-ci.

Piquemal a-t-il réveillé la Grande Muette?

En creux, cette affaire laisse paraître une crise grandissante au sein de l’armée. Si le gouvernement a fait machine arrière dans sa détermination à juger Piquemal, c’est évidemment parce que l’armée a réagi vivement et de façon inquiétante durant le week-end. Il faut probablement voir dans cet incident une alerte sérieuse sur le moral des troupes.

N’oublions jamais que, depuis 1789, l’essentiel des changements de régimes républicains a été le fruit de militaires. Ce fut le cas avec La Fayette, qui ébranla fortement la monarchie, avec Bonaparte, avec Pétain et avec De Gaulle. Depuis 1875, les changements de régime se sont toujours produits par une intervention d’un officier supérieur.

Piquemal et le moral des armées au plus bas

On notera au passage que le moral des militaires est au plus bas, et que l’armée est discrètement inquiète par la radicalisation d’un certain nombre de ses éléments. Le renseignement militaire, selon le Canard Enchaîné, ne cache plus son émoi face au nombre grandissant de cas de radicalisations dans le rang. Certains militaires seraient passés au service de Daesh, et la crainte de voir un engagé commettre un attentat avec son arme de service existe.

Encore un élément qui montre qu’un malaise s’est fait jour dans le pays, dans l’indifférence apparente des décideurs publics.

34 commentaires

  1. Dantec dit

    Je trouve que l’armée devrait virer illico presto tous les arabes car a plus ou moins long terme ces gens ND seront pas fiable face a l’ennemi

    • Béber , fils de survivant . dit

      Quelle ineptie !

      « Plus de 170 000 Marocains, Algériens, Tunisiens et autres Africains (Sénégalais, Malgaches…) furent engagés durant la Seconde Guerre mondiale. »

      « À fin de la Première Guerre mondiale, le Régiment d’infanterie coloniale du Maroc s’est révélé le régiment le plus décoré de France.  »

      http://www.saphirnews.com/Hommage-rendu-aux-soldats-musulmans-morts-pour-la-France-durant-les-deux-guerres_a11963.html

        • Excellent document merci ! Il a le mérite de faire remarquer que 70 000 africains moururent pour la France durant 14/18 et 15 000 durant 40/45. Il y eut 1 400 000 morts Français tués durant 14/18 et 400 000 durant 40/45.

          Pas de quoi en faire un fromage, vraiment, et leur plaintes désespérées, sans parler de leur revendication d’avoir gagné les guerres à eux seuls doit être largement minorées.

          C’est une attitude typique de la pleurnicherie française que de valoriser l’importance des belles troupes coloniales. Pour justifier la colonisation sans doute, puis l’immigration ou bien les deux à la fois.

          Le fond de l’affaire est bien plus triste que ça: pas plus avant qu’après la France n’a eu besoin ni a vraiment utilisé ses colonies ou son immigration africaine. Ces deux aventures furent ruineuses, la deuxième devient désagréable.

        • Béber de Vazimonga dit

          Vous oubliez allégrement la collaboration qui fut le fait de français se croyant pure souche . Ce qui veut dire que les origines ne sont pas une garantie totale de fiabilité en cas de défense de la nation .

          Comment des français en vinrent à trahir leur propre nation? C’est la stigmatisation de certains étrangers ( en l’occurence les juifs) qui les poussa à « collaborer » .
          Alors , réfléchissez bien sur la stigmatisation que vous proposer aujourd’hui sur la base des origines …
          L’Histoire est un éternel recommencement.

    • BOBY dit

      Moi je suis Kabyles j’ai servis sous les ordres du général Piquemal. Il était alors capitaine cdt d’unité. Les racistes et les cons anti arabes ne doivent pas utiliser l’histoire du général pour étaler leur haine et leur idées nauséeuses.
      A bon entendeur salut.

      • Seb dit

        Honneur à vous Boby
        Comment un type intelligent comme Piquemal a pu se retrouver dans ce traquenard ?
        Ils sont malins nos théoriciens du grand remplacement d’aller manifester à C alais, l’endroit même où 100 % des réfugiés ne rêvent que d’une chose ; quitter la France… Il fallait le faire ça ne s’invente pas.
        De même les abrutis et pleutres qui postent ainsi contre nos soldats d’origines étrangères font aussi très forts sachant que Piquemal a précisément dirigé le corps d’élite qu’est la légion étrangère.

    • bousalah dit

      j ai servi pendant 17 années dans les parachutistes avec fierté et prêt à reprendre les armes pour défendre mon pays qui est la France sans faire marche arrière par rapport à certains.
      je suis frustré d entendre tenir des
      propos pareils.

    • amar dit

      je suis d origine kabyle, pendant 17 années dans les parachutistes j ai servi mon pays qui est la France et prêt à reprendre les armes pour défendre celle-ci en cas danger sans faire marche arrière par rapport à certains.
      je suis frustré d entendre des propos pareils.

  2. Pierre dit

    Réveiller la Grande Muette ?

    Les militaires seraient « à la pointe de la république » (pour paraphraser le sinistre catalan) ?

    On se gausse.

    Dans le Camps des saint… il y a 40 ans, l’armée ne faisait pas grand chose -déjà.

    Aujourd’hui certes elle est fatiguée, manque de moyens, ça et là quelques « factieux » (AKA des gens de culture) expriment leur mécontentement… mais quasiment tous les officiers supérieurs sont passés à la moulinette générationnelle… En clair : ce sont des veaux.

    Comme le reste des Français.

    Et la troupe est à l’image du pays…. « diverse » et décérébrée

    Il est totalement absurde de prétendre que l’armée serait un corps « intemporel », à part, constant. Ca c’est l’imagerie pour les contes pour enfant.

    La France est au fond des latrines. Son armée aussi. CQFD.

    Espérer que la seconde « sauve » la première, c’est Coué sous stéroïdes.

    • Entièrement d’accord.

      Je soupçonne que notre hôte connaît assez peu les militaires.

      Un extrait de mon blog dans un sens contraire :

      « Je sais bien que nos politiciens sont des incultes crasses, mais tout de même : depuis Bonaparte, tous les coups d’Etat militaires ont échoué. Boulanger est un bon exemple (Napoléon le neveu n’était pas militaire).

      Comme disait Maurras, la république gouverne mal mais se défend bien. Les foufous et les originaux, ceux qui sont susceptibles de péter un plomb (car organiser un coup d’Etat n’est pas raisonnable) sont soigneusement écartés. La république a appris à sélectionner des officiers généraux bien escouillés et carriéristes. Joffre était un troisième choix, on doit à cet incompétent des centaines de milliers de morts mais ceux qu’ils l’ont nommé avaient raison sur un point : il n’a jamais représenté un danger pour le régime. Dépourvu de qualités, ce médiocre était trop dépendant de ses maîtres.

      Je ne pense pas que le tour de main soit perdu. Alors, rien à craindre ou à espérer des officiers supérieurs d’active.

      Eventuellement, cela pourrait bouger au niveau capitaine (révolution des oeillets au Portugal) ou commandant. Mais ce sont des niveaux moins puissants donc moins dangereux. Et puis, l’appareil de surveillance est tentaculaire.

      De plus, pour qu’un pouvoir issu d’un coup d’Etat ait quelques chances de durer, il faut que la fiction d’un appel muet mais réel venu du peuple opprimé soit vraisemblable (les deux Napoléon, De Gaulle, Pinochet). Or, il n’y a pas de militaires assez célèbres pour que cette fiction ait la moindre chance.

      Donc pas de putsch ni même de « poupoutche ». »

  3. yoananda dit

    Je ne sais pas comment cette histoire va mal tourner, mais pour ma part, j’y vois un symptôme DE PLUS de la guerre civile (mondiale) qui vient …

    Parce que je vous garantit une chose : l’état islamique n’en à pas fini avec nous.

    J’avais annoncé la guerre civile en France il y a presque 3 ans, à l’époque …
    Bien sûr, on a toujours tort d’avoir raison trop tôt !

    Maintenant j’annonce autre chose (tout l’intérêt du jeu c’est de parvenir à avoir un temps d’avance) : la France va perdre son influence post-coloniale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *