Accueil » 90% des migrants victimes d’un réseau criminel

90% des migrants victimes d’un réseau criminel

Cet article a été lu 4424 fois

Les migrants sont-ils les grandes victimes d’une manipulation criminelle? Un rapport commun d’Interpol et d’Europol sur les migrants en Europe met en lumière le caractère totalement artificiel du phénomène et les réseaux d’intérêt qui tirent profit de ce mouvement. On notera en particulier dans ce précieux document de synthèse que 90% des migrants sont aidés par des réseaux à caractère criminel. Ce trafic est lucratif: il aurait rapporté de 5 à 6 milliards de dollars aux trafiquants pour la seule année 2015.

migrants

Selon Interpol et Europol, ces réseaux s’appuient sur un maillage de 250 camps à travers l’Afrique et le Moyen-Orient où se rassemblent les candidats au voyage. Celui-ci est organisé par des réseaux mafieux qui se livrent à une polyactivité (drogue, trafics en tous genres, etc.)

La carte des 250 « hotspots » est la suivante:

migrants

On le voit, ces camps ne concernent pas que des pays en guerre.

Selon Europol et Interpol, 800.000 migrants attendent en Libye la possibilité de passer en Europe.

Le retour des migrants en 2016?

Rien n’exclut donc que la crise des migrants reviennent très vite en Europe cette année. Les risques de conflit ouvert en Libye pourraient attiser le phénomène. Celui-ci risque d’être accru dans l’hypothèse où la Turquie considèrerait l’Europe comme trop rigide dans ses règles d’adhésion et lui refuserait la suppression sans condition des visas pour ses ressortissants.

Dans tous les cas, la politique migratoire de l’Union devrait être affectée. De deux choses l’une: soit l’Union supprime les visas pour les ressortissants turcs, et elle s’expose au risque d’une arrivée massive de ce pays. Soit elle refuse de supprimer les visas, et tout laisse à penser que le président Erdogan relancera le flux de réfugiés sur les routes européennes.

12 commentaires

    • Ah c’est la meilleure ! Il faut donc dépénaliser les migrations pour mieux les contrôler. Le prix du passage étant pris en charge par les pays européens cela ruinerait les passeurs, et permettrait d’avoir des migrants de bien meilleure qualité.
      Tordu de rire je suis bien que je sache parfaitement qu’il s’agit d’une position connue, celle du libéral individualiste extrémiste. La position a sa cohérence et a hélas pour inconvénient d’être contradictoire: comment pourra t elle s’opposer à la violence tout aussi extrême des opposants à ce libéralisme là ? En l’autorisant pour mieux la contrôler ? En la subventionnant pour en améliorer la qualité ?

  1. karl dit

    L’arrivée des « migrants durables » est le résultat de deux phénomènes majoritaires:
    1- la misère dans les pays dites « en voie de développement » depuis 50 ans… alimentée par la corruption des dirigeants mis en place et souvent soutenus par les occidentaux directement ou indirectement (les banques européennes se gaufrent bien) et les hôpitaux sont sur le quai vif pour rallonger la vie des momies africaines (je pense au val de grâce)?
    – l’autre cause c’est la guerre souvent provoquée et alimentée par les occidentaux (le CA de l’industrie de la mort le montre bien). La démocratie en Irak se porte très bien, la Libye de sarko et BHL est un modèle et la Syrie de Bachar le grand méchant (invité avec les honneurs le 14 juillet et déstabilisé dans la foulé pour faire plaisir aux pays du golfe où l’esclavagisme est toujours la 1ère religion après le terrorisme fanatique …).
    Les européens ont vendu leur âme et leur souveraineté aux USA qui ne subis pas les vagues de migrations pour des raisons géographiques. Ils sont tellement impliquer dans les affaires criminelles avec la Turquie qui les fait chanter à coup de Milliards

  2. Citoyen dit

    La véritable question qu’il convient de se poser est :
    Pourquoi des individus font ce genre de périple, dans les conditions que l’on connait, en payant dix fois le prix, du même déplacement qu’ils auraient payé en utilisant une ligne régulière en avion ?

  3. max dit

    La simultanéité des différentes vagues de migrants n’est pas dûe au hasard , je pense que dans les différentes organisations criminelles daesh y figure de près ou de loin faisant ainsi coup double:
    – récupère l’argent du trafic
    – sème la pagaille en europe en attendant peut-être pire

    Qu’attend on pour faire un blocus maritime; entre l’île de lesbos et la sicile il y a 1000 milles ( environ 2000 km) . en disposant un patrouilleur tous les 50 milles il faut 20 patrouilleurs; à elle seule la France en dispose de 20; plus un navire transport de troupes pour accueillir les migrants, « les trier », les rediriger vers leur pays d’origine s’ils n’ont rien à faire en europe…quelques hélicoptères etc …
    On éviterait au moins toutes ces noyades et les migrants faussement candidats réfléchiraient peut-être avant de payer leurs passeurs.
    Évidemment le trafic de drogue en prendrait un coup
    Oui cela coute de l’argent et les milliards donnés au turcs plus le chantage en prime???
    Le phénomène migratoire n’est pas à dissocier des attaques terroristes puisque ces derniers ont emprunté le chemin des migrants pour parvenir en europe
    Notre premier ministre nous adit que nous étions en guerre , donnons nous des moyens de guerre…

  4. Pierre dit

    Votre titre pose problème à plus d’un… titre.

    -réseau
    Non, en quoi une multitude de « passeurs » constitueraient un « réseau » unifié, et « une » manipulation criminelle ?

    -migrants sont victimes
    N’inversons pas la logique ici : les « migrants » sont d’abord des… clandestins.

    Que nombre d’entre- eux déposent une « demande d’asile » après avoir foulé la terre européenne, ne change rien à l’affaire.
    Ce sont des délinquants, qui trichent, mentent (il y a une explosion du nombre d’Africains.. homosexuels et donc « stigmatisés » dans leur pays d’origine), et violent nos lois, ainsi que leur esprit (le droit d’asile n’a pas jamais conçu comme outil d’émigration économique du sud vers le nord).

    Les victimes sont d’abord les habitants des pays d’accueil.

    -comme le rappelle quelqu’un… l’offre entraîne la demande. Les pauvres hères du sud ont compris que la porte du nord était ouverte… le marché se créé.. Les passeurs se mettent en ordre de marche.

    -la seule manipulation criminelle, le seuil réseau criminel… c’est à Bruxelles qu’on les trouve ! C’est à dire les pseudo gouvernements des pays européens qui acceptent, encouragent, financent, excitent, fabriquent… cette émigration sauvage et démente, cette colonisation du 21ème siècle, cette traîtrise à l’échelle continentale.

    Vous me permettrez donc de ne pas tomber dans le piège du gentil migrant victime du méchant passeur, ni de verser ma petite larme… Le problème n’est absolument pas là. Il est bien plus profond et grave.

  5. Si je puis me permettre et l’on a assez dit: ces réseaux criminels sont ceux qu’un Etat souverain laisse agir. L’état en question s’appelle la Turquie et a pour politique depuis toujours de faire voyager des populations entières, et précisément de cette manière.
    La politique de ce membre là de l’Otan est inadmissible et dès que la France disposera d’un chef d’Etat, on lui dira son fait.
    En attendant, il faut subir. A moins que l’on ne soit déjà en train d’incendier des voitures de police…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *