Accueil » Anne Hidalgo accélère le grand remplacement à Paris

Anne Hidalgo accélère le grand remplacement à Paris

Cet article a été lu 16538 fois

Anne Hidalgo ne passe pas une journée sans faire des déclarations d’une vertu digne de Bossuet et des plus grands prédicateurs chrétiens. Pas une journée où elle ne pense aux victimes de l’horrible loi sur le Travail et autres fadaises bobos qui entretiennent la bonne conscience. Mais son actualité laisse entrevoir une logique politique bien différente.

Paris bientôt interdite aux classes moyennes

On nous l’annonce: Ségolène Royal a finalement concédé à Anne Hidalgo (la tension entre les deux femmes est bien connue pour des raisons que tout le monde fait semblant d’ignorer) le droit d’interdire l’entrée de Paris aux véhicules individuels antérieurs à 1997, et les deux roues antérieurs à 1999. 10% du parc parisien seraient concernés.

Une fois de plus, l’écologie est le prétexte tout trouvé pour pratiquer une sélection sociale drastique, et la norme environnementale est l’habillage moral du racisme anti-pauvres tant prisé au Parti Socialiste. En l’espèce, ce sont les classes moyennes qui sont particulièrement visées. Si l’on admet l’hypothèse que les pauvres à Paris n’ont pas de voitures, ce sont surtout les ménages étouffés par des loyers prohibitifs et à la peine pour s’offrir une voiture neuve qui vont trinquer: les classes moyennes donc!

On le voit, au nom de l’écologie, Hidalgo s’organise pour rendre la vie de plus en plus odieuse aux moins riches dans Paris. Il serait intéressant de corréler ces chiffres à ceux de l’électorat socialiste dans la capitale. On s’apercevrait sans peine que la maire de Paris tape au porte-feuilles en priorité ceux qui ne votent pas pour elle, et fait tout pour les convaincre de s’installer en banlieue.

Hidalgo ouvre les vannes des migrants

Les classes moyennes qui habitent l’Est parisien viennent d’en apprendre une autre tout à fait saumâtre: Anne Hidalgo a choisi de créer un camp de réfugiés près de chez eux, probablement dans le 19è arrondissement. Tiens! dans la circonscription de Cambadélis, bien connu pour sa logique communautariste…

Anne Hidalgo, qui a lu ses classiques de Terra Nova, se souvient que sa majorité est à construire avec les diplômés, les jeunes, les femmes et les minorités. La classe moyenne blanche et chrétienne n’a pas sa place dans cet univers. Sans surprise, donc, le camp de réfugiés sera installé dans les quartiers qui ont besoin d’être débarrassés de leur opposition congénitale – celle des derniers citoyens qui n’acceptent pas les magouilles d’une équipe dirigeante à la dérive. Voilà le plus sûr moyen de se donner une majorité durable, comme à Molenbeek, où la réélection est assurée de scrutin en scrutin.

Pourquoi Anne Hidalgo rend-elle service à Cambadélis?

Pourquoi Anne Hidalgo favorise-t-elle le Grand Remplacement dans la circonscription de Cambadélis?

D’abord parce que le député de la 16è circonscription de Paris (mais il n’y met jamais les pieds) est en position moins favorable qu’on ne peut le croire. En 2012, alors qu’il était peu exposé médiatiquement, il avait certes recueilli 70% des voix au second tour… mais seulement 33% des inscrits. Au premier tour, ce score était même tombé à moins de 20% des inscrits.

Cambadélis a donc structurellement besoin de maintenir un fort taux d’abstention pour gagner, et besoin de chasser le maximum d’opposants à sa politique. Cette équation est d’autant plus vraie que son exposition médiatique comme premier secrétaire du Parti Socialiste n’est pas à son avantage…

Pourquoi Anne Hidalgo se livre-t-elle à ce petit cadeau? Peut-être parce que Cambadélis aura la haute main sur les investitures aux législatives en 2017, et que Jean-Marc Germain, compagnon d’Anne Hidalgo et frondeur devant l’éternel, a quand même envie de garder son poste l’an prochain.

On se souvient ici que Germain a fait capoter la motion de censure déposée à l’occasion de la loi Travail, mais qu’il a annoncé son intention de signer la suivante.

Une fois de plus, le PS parisien est au coeur de toutes les magouilles qui épuisent ce pays.

17 commentaires

  1. Oblabla dit

    Excellentissime papier qui éclaire de manière magistrale l’hypocrisie abjecte et le cynisme d’Hidalgo… A mettre dans toutes les mains des parisiens et des parisiennes. Donc à diffuser au maximum.

  2. karl dit

    Les scandales sont la marque de fabrique des socialistes, les magouilles sont dans leurs gênes… ils ont les HLM pour ça. .. la suite dans quelques heures

  3. Rodolf dit

    Les bobos parisiens le méritent bien. Il y a 15 jours j’ai reçu deux belges pour le week end. Bien entendu, une petite visite touristique était organisée pour le plus jeune, Nous avons pris le RER B à Luxembourg à St Michel la course est finie (arrêt total pendant 10 minutes) donc on a marché à pieds pour éviter les transports en commun (les plus sales au monde). Bien entendu j’ai évité les arrondissements suivants: 10/11/12/13/18/19 et 20. Le lendemain on a fait un tour au parc de sceau encore potable et géré par des non socialo. Cherchez pas midi 14 heures. Les villes et les arrondissements gérés par la gauche sont sales, pauvres même s’ils sont dans un département riche (Je pense à Bagneux et Nanterre …)

  4. Didier Bous dit

    Simple reflet de la déchéance du PS, passé de la construction européenne à la recherche effrénée d’une clientèle électorale. Ce parti va mourir si la droite refuse de s’allier avec lui.

  5. Joseph Favreau Officier des Palmes académiques dit

    A qui profite ce « grand remplacement » ? Le sieur Delanoë a fait acheter mon groupe d’immeubles dans le 75013 par sa société « d’économie mixte » RIVP. Pour le transformer en HLM de luxe, et y loger ses protégés militants politiques, intermittents du spectacle et chômeurs professionnels, et de gros contingents en provenance du Maghreb et d’Afrique sub-saharienne. Les familles françaises, les cadres et les jeunes travailleurs en sont chassés… au bénéfice de militants politiques ou islamistes. Ou encore, comme prioritaires pour les studios et 2 pièces, des « étudiants » en science politique ou en sociologie (qui ne seront jamais bons à rien, mais pour qui il faudra multiplier les emplois fictifs et emplois de complaisance, comme on l’avait fait pour les Cambadélis, Harlem Désir ou autres jeunes truands de la « génération Mitterrand).
    Résultat : le PS et ses leaders mafieux Bartolone et Le Guen* font plus de 70 % des voix dans le 75013 aux élections législatives, régionales et municipales. Trop facile !
    La dette de Paris s’alourdit comme celle de la France. Et que va devenir notre pays ? Pauvre France !
    PS * L’autre circonscription du 75013 est celle du camarade Baupin Denis … sans commentaire !!!

    • Jean Citadin, essayiste, Chevalier dans l'Ordre du Mérite dit

      Je ne conteste pas le « génie politique » de l’opération : 300 appartements, c’est 600 ou 1 000 voix ou plus aux élections municipales, régionales ou nationales. Les sieurs Le Guen (l’homme enrichi par les Mutuelles) ou Bartolone (petite mafia) sont ainsi assurés de 60 ou 70 % des voix, ou même plus dans cette circonscription.
      Et en chassant de Paris les travailleurs français et leurs familles.
      Autre aspect du problème : nos gentils gardiens d’origine provinciale ou portugaise sont condamnés à servir d’esclaves aux gens du parti au pouvoir et à leurs invités.
      La petite bourgeoisie PS, comme la grande, aime se servir et être servie…
      Jean Citadin, essayiste, Chevalier dans l’Ordre du Mérite

      • Deres dit

        Et un nouveau scandale qui sort sur Paris Habitat !

        Paris habitat fait semble-t-il les travaux de rénovation de ses appartements en partie en interne, ce qui permettrait un système de fausse facture couvrant la rénovation d’appartements privés où loge sa direction … Il est évident qu’un tel système ne peut être découvert que par dénonciation. Et faute de preuve, l’enquête interne (fait par quelqu’un de la direction) ne trouvera bien entendu rien. Par contre, il va y avoir une nouvelle chasse aux sorcières pour trouver les sociaux-traîtres à l’origine de ces fuites

        • Deres dit

          Le pire est qu’en France, ce genre d’affaire ne correspond jamais à des fuites de personnes au courant choquées par la corruption ambiante. Elles proviennent généralement de règlements de compte internes souvent à but politique. Une fois que le changement de direction ou que les cibles sont abattus, la corruption se poursuit tranquillement pour de nouveaux bénéficiaires.

  6. patricia dit

    La maire de paris rattrapée par des scandales à son office hlm déclare découvrir les faits… la justice attendra la fin de mandat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *