Accueil » L’Europe du Nord championne du chômage pour les étrangers

L’Europe du Nord championne du chômage pour les étrangers

Cet article a été lu 9740 fois

L’Europe du Nord peine à intégrer ses étrangers non-européens sur le marché du travail. C’est le résultat d’une étude d’Eurostat consacrée à ce sujet. Celle-ci compare notamment la différence de taux d’activité entre les nationaux de chaque Etat-membre et les étrangers, venant de l’UE ou de l’extérieur de l’UE. Le résultat synthétique donne ceci:

Europe du Nord
Source: Eurostat

Comme on le voit clairement, les Etats membres au-dessus de la moyenne de l’UE se situent tous dans le Nord de l’Europe: Benelux, Allemagne, Scandinavie… France, Royaume-Uni. En revanche, les pays du sud de l’Europe se situent sous la moyenne de l’Union. Certains réussissent même l’exploit de compter un taux t’activité plus élevé chez les étrangers que chez les nationaux.

Le tableau chiffré suivant est plus explicite:

Source: Eurostat
Source: Eurostat

Ce tableau montre de façon étonnante que le taux d’emploi le plus bas pour les étrangers hors EU se rencontre en Belgique (59,4%) et aux Pays-Bas (59,7%), deux pays où l’extrême droite est au demeurant très bien implantée. Pour continuer dans le même ordre d’idée, le troisième pays où le taux d’activité des non-UE est le plus faible est la Finlande (61,5%), où le parti des Finlandais exerce aussi une influence importante sur la vie politique. La France se place en quatrième position avec 62,4%… on y connaît le poids du Front National.

On notera par ailleurs que le pays où le taux d’emploi des nationaux est le plus élevé est la Suède, avec 87% des personnes employées. Ce taux record permet également de décorréler le lien éventuel entre emploi des nationaux et inactivité des étrangers, puisque la Suède est aussi l’un des pays de l’Union où les étrangers, y compris les non UE, travaillent le plus.

On notera qu’en Grèce les nationaux travaillent à 72,6% quand les étrangers venus de l’Union ont un taux d’emploi de 75,6% et les hors UE de 80%. La Grèce est l’un des pays où les hors UE travaillent le plus.

12 commentaires

  1. pierre dit

    Hum… attention à ce genre de statistiques…

    Nous ne savons pas combien d’étrangers « clandés » vivent dans les pays de l’UE… On peut donc déjà se gausser.

    Mais surtout, vous forcez le trait en établissant un lien entre la force ou faiblesse d’un parti d’extrême-droite et le taux d’activité des étrangers.

    C’est absurde, pour une raison très simple : le taux d’activité des étrangers hors UE… NE DIT RIEN sur leur nombre..

    Or, et là on peut affirmer sans se tromper : plus il y a d’étrangers hors UE dans un pays, plus l’extrême-droite (disons nationaliste) est forte.

    La vraie corrélation, elle est là.

  2. rodolf dit

    Je ne comprend pas la discussion byzantine sur l’immigration (ça dure depuis presque un siècle). Au moment où le Japon commence à s’ouvrir au monde (par nécessité) et accorder des titres de séjour et même la nationalité (les papiers pour l’extrême droite) aux non nippons (originaires du soleil), la veille Europe cherche le diable pour renouer avec son passé glorieux et sanguin (tel un vampire assoiffé de sang).
    Vous exposez une situation (soi-disant basée sur des statistiques discutables dont la corrélation n’est pas vérifiée) en mode problème sans donner la moindre solution. C’est quoi la solution? Les licencies puis les jeter dans la mer Baltique? Lorsqu’ils bossent ça pose problème et lorsqu’ils ne bossent pas c’est des profiteurs …
    Si j’ai bien compris ils sont indésirables ces étrangers mais ils sont venus comment? avec des armes? ou invité par nos dictateurs ? Les pays européens sont des démocraties ou non? Pourquoi les peuples ont voté ces lois qui permettent à ces indésirables de venir ?
    Si vous analysez les choses objectivement vous arrivez à la conclusion suivante:
    – Guerre > immigration: Il n’y avait pas d’irakiens en Scandinavie avant l’invasion barbare de Bagdad et il n’ y avait pas de Syriens en Allemagne avant la guerre par procuration contre l’état syrien. Quant aux autres africains qui remplissent nos rue et nos hlm, ils sont le résultat des politiques laxistes. Les alliés de nos gouverneurs qui sont les monarchies pétrodollars n’ont accueilli personne…

    • Je ne comprends pas comment, à partir d’un article objectif sur des statistiques officielles, vous pouvez induire autant de suspicions de racisme, à moins que vous ne considériez que tout discours sur l’immigration est de nature raciste.

      • rodolf dit

        Les statistiques ne font pas de différence comme votre article (photo illustratrice) entre les nationaux et les nationaux issus de l étranger. Mon beau frère né en France mais de couleur est considéré moins français voire étranger contrairement à moi né à l étranger et grandi dans un autre pays mais blanc de couleur… d ailleurs je considère le français comme seconde langue…

    • jacques dit

      Tous les immigrés ne se valent pas. Certains, je pense à ceux d’Asie du Sud Est (Vietnam, Chine,…) se sont parfaitement intégrés. Ils ne posent aucun problème. Mais certains posent de gros problèmes à savoir l’immiration arabomusulmane. Ils ne s’intégrent et posent de ros problèmes. Voilà pourquoi les gens n’en veulent pas. Moi, je suis pour l’immigration mais cela dépends de quel genre d’immigration on parle.
      Je vous conseille de lire Nicolai Sennels, psychologue danois sur la culture musulmane. Il montre à quel point elle est incompatible avec nos valeurs.
      A noter que l’on parle du problème posé par l’immigration mais c’est souvent plus le problème que pose l’islam. Pratiquement tous les pays à majorité musulman persécutent leurs minorités qui certes peuvent vivre mais sont considérés comme inférieurs. Par exemple, il y a des chrétiens en prison pour leur religion au Maroc. Pourtant, pays pratiquant un islam modéré.
      Je ne pense pas que l’on doit accepter encore de l’immigration musulmane. On doit accepter l’immigration mais pas venant de ces pays. A noter qu’avec la robotisation, je ne penses pas que le vieillissement de population va tellement poser de problèmes et que l’on ait besoin de l’immigration. Pourquoi vous croyez que le Japon est tellement en pointe dans ce domaine ? D’ailleurs, ce pays ferait surtout bien de flexibiliser le marché du travail (utra rigide) et d’intégrer les femmes dans le marché du travail. Leur immigration (très faible) concerne surtout des immigrés d’asie du sud est (qui ne posent pas de problèmes) et non pas des arabes ou des africains.
      Vous oubliez qu’une bonne partie de ces immigrés arrivent de manière illégale. Bcp des soi disants syriens qui entrent en Europe aujourd’hui n’ont rien de syriens (ce sont des faux papiers). Il y a quand même un décalage en matière d’immigration entre l’élite dirigeante et le peuple dans bcp de pays européens.
      « avant la guerre par procuration contre l’état syrien » au début, c’est d’abord une guerre civile qui a été transformé en guerre de l’axe chiite contre l’axe sunnite.

        • Pierre dit

          Pas de bol nos amis danois se mettent à voter odieusement « extrême-droite »

          http://www.courrierinternational.com/article/elections-lextreme-droite-est-desormais-le-deuxieme-parti-au-danemark

          Voyez. Vous êtes cernés.

          Ou alors essayez la Suède. Là bas, ils accueillent massivement des « réfugiés » du tiers monde, et prennent manifestement un vif plaisir à être devenu le pays des… viols.

          « La Suède est maintenant à la deuxième place sur la liste mondiale des pays au taux de viol le plus élevé. Selon une enquête de 2010, la Suède, avec 53,2 viols pour 100 000 habitants, n’est surpassée que par le minuscule Lesotho, situé en Afrique australe, qui a quant à lui un taux de 91,6 viols pour 100 000 habitants. »

          http://www.gatestoneinstitute.org/5195/sweden-rape

          Aucun lien bien entendu entre ceci et cela. C’est juste qu’à force d’hivers très longs, ils abusent de la dive bouteille, et sur plusieurs générations ça provoque des dégâts sur les chromosomes… Enfin c’est ce qu’on dit.

          • Rodolf dit

            Vous oubliez que Carlsberg est danoise … Par contre les viols dans les églises sont moins fréquents (c’est une spécialité catholatine?)

    • La seule raison pour que raisonnablement on permette à des étrangers de travailler dans son pays et qu’ils soient nécessaires. Leur taux d’emploi doit donc, c’est obligé, être au moins égal à celui des nationaux.
      Dans le cas contraire, leur présence est inutile et ils doivent être renvoyés chez eux.
      C’est le cas dans toute l’Europe du nord, comme indiqué. L’immigration ne sert à rien. En fait elle n’a jamais servi à rien et ces gens n’ont absolument rien à faire en Europe et ont toujours été absolument inutiles.
      Une raison fondamentale de leur inutilité est qu’ils ne doivent leur présence qu’à un calcul à court terme des employeurs européens qui pensaient pouvoir disposer à cout moindre de main d’oeuvre non qualifiée. Ce calcul est TOUJOURS faux: l’absence de main d’oeuvre non qualifiée est TOUJOURS compensée par de la technologie ou de l’organisation, règle qui s’applique naturellement dans l’autre sens. Le terrible déclin de l’industrie française des vingt dernières années s’explique ainsi par la course à la subvention de la main d’oeuvre à bas prix, qui retarde l’investissement capitalistique dans les machines. Nous aurions 3 à 5 fois moins de « robots » en France qu’en Allemagne.
      Ces subventions absurdes, soit disant réductrices de chômage ne profitent qu’aux migrants qui affluent le temps d’être mis au chômage dés que leur exigences sociales se manifestent, en gros dix ans après leur arrivée, dés que leurs enfants devenus visibles justifient les papiers que de guerre lasse on leur accorde.

      Pour faire court: on explique par le maintien indu de l’esclavage, donc de la main d’oeuvre à bas prix, le fait qu’une société industrielle basée sur les machines à vapeur ne se soit pas développée dés l’antiquité romaine.
      L’immigration qu’organisa les victoires militaires romaines fit prendre deux mille ans de retard à l’humanité !
      NOWAY ! Migranten raus ! Non à l’esclavage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *