Accueil » Calais et la burkini, ou le foutage de gueule anglo-saxon

Calais et la burkini, ou le foutage de gueule anglo-saxon

Cet article a été lu 11312 fois

Hier, Bernard Cazeneuve a annoncé le démantèlement de la « jungle de Calais ». Aujourd’hui, le New York Times se livre à une impressionnante entreprise de désinformation et de « French bashing » en donnant une vision mensongère de la question du voile et de la burkini en France. Et soudain, on a envie de rappeler quelques vérités basiques à nos amis anglo-saxons, qui semblent pris d’une très arrogante fièvre bo-bo, à nous donner des leçons d’humanité alors qu’ils sont aujourd’hui les premiers producteurs de racisme anti-musulman dans le monde.

Quand le New York Times désinforme

Je relèverai quand même quelques points dans l’article du New York Times qui laissent totalement rêveurs sur la visée politique d’un article publié en une. Je prends quelques citations du texte:

On m’insulte, me crache dessus (littéralement) tous les jours dans le métro, le bus, mon école. (…) J’ai peur un jour de porter une lune jaune sur mes habits, comme l’étoile de David pour les Juifs il n’y a pas si longtemps.

Charlotte Monnier, 23 ans, Toulouse. Étudiante en architecture.

Voilà le genre de considération extravagante qui laisse perplexe. La lecture de ce témoignage totalement bidonné laisse évidemment croire qu’une femme qui porte le voile dans la rue subit quotidiennement des crachats et de mauvais traitements… Quand à la question de l’étoile jaune, on s’amusera de la lire présentée de la sorte, puisque l’étoile jaune visait à donner une preuve vestimentaire de l’appartenance à une religion, ce qui est exactement le cas du voile.

Personnellement, je suis scandalisée que les chiens aient plus de droits que des femmes voilées.

Samia Fekih, 36 ans, Paris. Chef de projet numérique.

Là encore, la mise en exergue de cette considération est hallucinante et n’a qu’un objectif: jeter de l’huile sur le feu.

Être musulmane en France, c’est vivre dans un régime d’apartheid dont l’interdiction de plage n’est que le dernier avatar. … Je crois que les femmes françaises musulmanes seraient fondées à demander l’asile aux USA, par exemple, tant les persécutions que nous subissons sont nombreuses.

Karima Mondon, 37 ans, professeur de français.

Euh, comment dire? L’apartheid et les USA… Le New York Times se moque de nous ou quoi?

Je laisse mes lecteurs se forger leur propre idée sur le grotesque article du New York Times, dont l’objectif n’est évidemment pas d’informer mais de promouvoir la conception communautariste des relations humaines (au nom, bien sûr, de la lutte contre l’apartheid).

Quelques rappels sur les Etats-Unis et l’Islam

Faut-il rappeler ici la relation binaire que les Etats-Unis ont construite avec l’Islam depuis les attentats du 11 septembre? Entre l’invasion de l’Afghanistan, puis celle de l’Irak, qui ont produit des chaos successifs dont l’Etat islamique est l’une des conséquences durables, on s’esclaffe en lisant, sous la plume de journalistes anglo-saxons, des attaques directes sur l’islamophobie régnant en France.

Mais, s’agissant de « l’Islam intérieur », l’attitude des Américains mérite aussi quelques mentions dont le New York Times pourrait faire un utile rappel.

Par exemple, les services de sécurité américains se sont livrés à des arrestations arbitraires bien plus liberticides qu’en France, et la justice américaine a tout fait pour les ignorer. Abdullah al-Kidd a par exemple mis douze ans pour obtenir une indemnisation réparant son arrestation arbitraire en 2003, soit deux ans après les attentats.

Par exemple, Donald Trump a pu être investi candidat républicain en ayant tenu des propos extrêmement durs sur les Musulmans. Les Musulmans américains considèrent d’ailleurs que la discrimination qu’ils subissent du fait de leur appartenance religieuse s’est aggravée depuis 10 ans.

On restera donc tout à fait perplexe, redisons-le, sur les visées politiques de l’opération menée par le NYT quand la situation des Musulmans aux Etats-Unis semble infiniment plus critique.

L’affaire de Calais

Mais le plus grotesque, dans les prises de position anglo-saxonnes, vient probablement de Grande-Bretagne. Que n’avons-nous lu, dans la presse britannique, complaisamment relayé par les bobos français, sur l’interdiction de la burkini? Les mêmes qui trouvent d’opportuns amis de l’autre côté de la Manche pour dire du bien de la burkini et de toutes les formes contemporaines d’oppression de la femme, sont aussi les premiers à s’indigner du démantèlement du camp de Calais (oubliant de dire que Calais, ville économiquement sinistrée, est la première victime de ce campement illégal).

Pourtant, faut-il rappeler (là encore, une énième évidence sur la générosité de la France passée à la trappe par les anglo-saxons et leurs relais français) que si le camp de Calais existe, c’est d’abord parce que la Grande-Bretagne a une politique d’immigration beaucoup plus restrictive que la nôtre vis-à-vis des migrants musulmans. On trouve, à Calais, beaucoup d’Afghans, de Syriens, de Somaliens (tous en position de demander l’asile en Angleterre), dont les anglo-saxons donneurs de leçons ne veulent surtout pas.

Faut-il aussi rappeler qu’il y a deux mois les Anglais ont majoritairement opté pour la sortie de l’Union Européenne, notamment du fait de la politique migratoire de celle-ci?

Et ces gens qui veulent rester sur leur île et exportent sur le continent la tâche ingrate de les protéger contre des vagues musulmanes indésirables viennent nous expliquer aujourd’hui comment nous devons régir nos relations avec le monde musulman?

Mais de qui se moquent-ils?

Une offensive politique qui ne dit pas son nom

Les Anglo-Saxons seraient mieux inspirés d’expliquer leur visée politique profonde. La France se nourrit en effet d’une conception de la nation fondée sur la théorie du creuset. Les gens vivent ensemble et s’intègrent à une identité commune qui n’a rien à voir avec le melting pot anglo-saxon. Cette vision-là de la nation exaspère les Anglo-Saxons parce qu’elle est productrice d’effets en série, comme une résistance profonde de la France au marché anglo-saxon mondialisé.

C’est pour diluer la résistance française à ce grand marché intégré que les Etats-Unis, comme la Grande-Bretagne, instrumentalisent la question de l’Islam. Tout ce qui peut affaiblir la nation française est bon pour le monde anglo-saxon. Il est navrant de voir dans quelle proportion ce sont les prétendus amis du prolétariat en France qui se font les plus grands complices de cette lutte contre le capitalisme anglo-saxon.

23 commentaires

  1. Pierre P dit

    Article totalement pertinent, bravo.
    Nous pourrions de temps en temps rappeler à nos amis américains l’extermination des peuples amérindiens.
    Nous sommes en guerre et tous les moyens sont bons apparemment.

  2. Pierre dit

    D’accord avec vous sur le fond : les USA ont toujours cherché à affaiblir les velléités d' »indépendance nationale », comme par exemple la France à la mode De Gaulle. Et pour cause : c’est le général qui avait dit « merde » à l’Otan. Sans oublier le crime de lèse-majesté Dollar avec l’insistance de la France de récupérer de l’or physique, entraînant la décision de Nixon de casser la convertibilité or / USD.

    Encore un coup des Français ! 😉

    Et rappelons que les plus fervents et CONSTANTS partisans de l’entrée de la Turquie dans l’UE… sont les Etats-Unis.

    Cela fait des décennies qu’ils insistent très lourdement, auprès de leurs kapos à Bruxelles.

    Ca en devient même obscène de lourdeur.

    Et l’article de NYT est en effet un bijou de nimportnawak mâtiné de bidonnage rigolo (ah Charlotte l’étudiante, fameux !).

    Mais… mais… rappelons toutefois la relation très spéciale entre les Américains et… Dieu (les religions au sens large).

    Ils sont nombreux à être sincères et à ne pas comprendre et à critiquer nos histoires de voiles, de burkini, de laïcité etc.

    Ici, la mécompréhension culturelle joue à plein.

    • Eva dit

      Washington DC.. Vatican City… London City… vous avez là, la trilatérale.
      La monarchie britannique et son empire bâtit sur le sang des peuples premiers… et qui sert les paluches de tous les dictateurs et génocidaires du monde… de Trotsky, Staline, Hitler, Pinochet, les Bush, Reagan, sahurto, les Saoud etc etc etc… Partout où l’histoire révèle des génocides, le royaume uni est derrière. A quand la vérité ?

    • simple-touriste dit

      « c’est le général qui avait dit “merde” à l’Otan »

      Non, seulement au système du commandement intégré de l’époque.

      Système qui n’existe plus.

  3. yoananda dit

    Je trouve que vous faites un faux procès aux américains.

    Sur les forums francophones pour les maghrebins qui veulent quitter le bled, ils sont unanimes : la vis pour un musulmans est bien plus facile aux USA qu’en France.
    Quand à la guerre d’Irak, il me semble bien que Saddam était un dictateur LAIQUE et non pas musulman. De plus, les US se sont toujours défendus de faire la guerre à l’Islam au contraire même, en France et ailleurs ils financent l’Islam. Tout ça est connu et documenté, cf la doctrine Lewis entre autres.

    Les anglais ont aussi élu un maire musulman à Londres.

    « fondées à demander l’asile aux USA »
    OUIIIIIIIIIIIIIIIII svp, allez-y ! Quittez la France, ce pays qui vous maltraite tant.
    Je pense qu’au contraire ce genre d’article s’il peut décourager les musulmans et africains de venir ici ou en inciter certains à partir.
    Que notre attitude ne plaise pas aux anglos ? et alors ? ou est le problème ? ou est-il écrit qu’on doit leur plaire ?

    Non content de se soumettre à l’Islam on doit aussi se soumettre à la pression « internationale » (comprendre US).
    Les chinois, les russes, et le reste du monde, il s’en moquent bien comme de leur première paire de chaussette à mon avis ce qu’on fait dans NOTRE pays.

    C’est mon avis.

  4. Pour une fois que je suis pleinement d’accord avec yohananda !
    Ce type d’article est une bénédiction pour la France et a sans aucun doute des effets partout, hautement bénéfiques et hautements profitables à terme.
    La France, terre où on mange les bébés islamiques, où on décirconcis les adolescents et pire déexcise les malheureuses musulmanes toutes obligées de se promener nues doit être abandonnée à sa mécréance. Y aller c’est s’y souiller. Cette terre est tout entière haram, berk. Naturellement ne pas entreprendre, projeter ou financer des maintenant son hijra est un péché pour tout musulman français contraint en permanence à ces horreurs: l’accepter c’est le cautionner.

    Il faut savoir que cette réputation internationale est déjà partiellement établie, (même si ce n’est pas encore assez, hélas), et se trouve responsable d’un nombre finalement (tout est relatif) bas de demande d’asiles. Beaucoup (parait il) de catholiques français généreux se retrouvent le bec dans l’eau avec leur chambre d’amis vide, de quoi désespérer.

    C’est d’ailleurs le problème de Calais: ces gens là nous détestent, il VEULENT aller en Angleterre, et reviennent immédiatement dés qu’on les éloigne du port de l’embarquement vers Cythère. Au fait, je n’avais pas réalisé jusqu’à il y a peu, si vous avez une camionnette et une couverture, allez y vous aussi, c’est 1000 euros le faux mannequin on peut en mettre six tête bêche, et ils ont encore plein d’argent, on se demande où il le mettent.

  5. rodolf dit

    Molière avait bien raison lorsqu’il a parlé du malade imaginaire… N oublions pas que c’ est grâce aux Ricains que l allemand n est pas la langue officielle!

  6. aralo dit

    Près de la moitié des clientes achetant des burkinis ne sont pas musulmanes…

    « The burkini’s creator, the Australian Aheda Zanetti, told Newsweek that between 35 and 45 percent of her customers aren’t Muslim. “You get a lot of women that are conscious about the exposure of skin [to the sun]. »

    http://www.slate.com/blogs/xx_factor/2016/08/18/burkini_bans_target_muslim_women_after_terrorism_in_france.html

    En Chine, des femmes se couvrent complètement, y compris le visage, pour se protéger la peau à la plage.

    Vu le nombre de touristes chinois en France, ca serait assez comique d’interdire aux chinoises de se couvrir à la plage.

    • dominique bier dit

      je n’ai pas vu beaucoup de touriste chinois complètement habillés sur nos plages par contre je vois de plus en plus de musulmannes (c’est pas un préjugé puisqu’elle tiennent à ce que l’on voit bien qu’elles sont musulmanes). mais si c’est pour lutter contre la pollution pas besoin de burkini, chez décath ils vendent de belles combis.

  7. xc dit

    Juste pour dire que l’étoile jaune visait plutôt à marquer l’appartenance à une « race ». Notion floue, sauf pour un raciste. Pour un antisémite, un Juif est Juif quelle que soit sa religion ou absence de religion. Ne pas confondre antisémitisme et anti-judaïsme, ce dernier étant, lui, de nature religieuse.

  8. Pour en rajouter une couche, ma suggestion est évidemment stupide, ce n’est pas 6 c’est 12 bien sur et surtout le prix. Le prix est de 10 K euros par passage, bien sur, pardon.
    200 passages minimum par semaine (1000 par mois) réussis depuis Calais en ce moment, d’après la police.

    900 enfants, qui, rendez vous compte, n’ont pas pu faire leur rentrée des classes (ils doivent impérativement être indemnisés le reste de leur vie pour cette scandaleuse négligence), et qui demandent à l’inhumaine UK l’asile, impérativement cela n’est pas négociable.
    Car la « renégociation » (ce vocabulaire hollandais cinq ans après, conserve son attraction, du moins chez certains) des accords du Touquet sont en examen: il s’agirait de constituer un « hot spot » (là ou on peut faire officiellement, protégé par les lois internationales, sa demande d’asile en UK) en France, en gros sur le territoire actuel de « la jungle ».
    Xavier Bertrand semble pour (il est tellement con que c’est possible). Le résultat serait évidemment l’accumulation dans cette zone géographique de 100 000, voir plus de « migrants » avec femmes et enfants. Un camp de réfugiés quoi. La Turquie en a pour deux à trois millions, pourquoi pas nous ?

    Pour préciser il s’agit essentiellement de voyageurs économiques somaliens et erythréens, avec aussi pas mal de marocains et d’algériens (incroyable non? ). Il y a bien sur du malien (ça fait plaisir). Zero réfugiés, que de l’invasion pure, du surnuméraire malheureux, il y en a AUTANT QUON VEUX.

    Je suis personnellement radicalement opposé à cette « idée ». Les hot spots doivent être constitués en dehors d’Europe, donc en Libye et en Turquie et tous les immigrants clandestins doivent y être reconduits par la force. Cela s’appelle le NOWAY et c’est évidemment la SEULE solution.

    Une bonne nouvelle dans tout cela: la lassitude gagne, et la dose de moraline qu’on veut injecter pour nous faire « réagir », en bonne biologie, cesse progressivement de faire effet. Des jumeaux nés pendant le voyage en Italie et sauvés « par miracle » par la marine italienne: leurs photos avec des gilets de sauvetages achetés en Libye trop grand pour eux ne suscitent que le dégout et la lassitude. On en a marre. NOWAY, pardon on va changer de registre: QUILSCREVENT !!!!

    • Pierre dit

      Tout à fait d’accord avec vous François !

      Le gros avantage c’est qu’avec votre champion, Fillon « El doctore », on est au moins sûr d’une chose : l’invasion se poursuivra.

      C’est très handy, comme disent nos amis ricains.
      😉

      Ne m’en voulez pas, hein, c’est de bonne guerre.

      Je vois d’ailleurs que Fillon « El doctore », a une seule priorité. Une seule : « notre responsabilité c’est de battre la firme LePen ».

      https://www.youtube.com/watch?v=DX1ZE8djIuk

      Un bon petit kapo, bien coiffé et qui se cogne comme de l’an 40 (version collabo) de nos petits soucis « migratoires »…

      Au contraire : il travaille pour (comme tous les autres au demeurant).

  9. @Pierre: le seul à avoir explicitement mentionné la solution (hot spot à l’extérieur des frontières européennes) c’est pourtant Fillon. C’est la direction à suivre, et il est le seul homme politique français à le dire et à pouvoir le faire.
    Mais ce ne sera pas tout de suite:
    Les choses doivent se faire en plusieurs étapes; d’abord le dégout quasiment exterminateur de la lèpre mondiale en goguette (de la contre moraline, il en faut en injecter).

    Ensuite le bon sens.
    Il faut donc d’abord renforcer les coopérations européennes et couler les bateaux de passeurs. Ca commence.

    Ensuite il faut installer des militaires en Libye, et y organiser la partition du pays. Par chance, il semble qu’il y ait
    autant de pétrole à l’est qu’à l’ouest de Ras la nouf, ex frontière entre les empires romains d’orient et d’occident.
    Fillon l’a déjà fait, avec succès en virant Kadhafi, il peut le refaire.

    Ensuite, il faut commencer à ramener en Afrique les bateaux de lépreux. La nuit, ils ne s’en rendront pas compte.
    Puis les camps de réfugiés, financés par les libyens (pour prix du rétablissement de la paix). Pour ça on copiera Trump:
    Thet will ‘100% pay’ for ‘a beautiful’ border wall – they just ‘don’t know it yet’

    Sinon je vous trouve bien sévère pour le « kapo » Fillon : il n’est ni mis en examen, ni condamné, ni en train de se branler dans sa baignoire. En plus il parle de guerre mondiale, veut s’allier avec la Russie, et veut même interdire en France les organisations liées aux salafistes ET AUX frères musulmans. Cela signifie donc qu’il menace directement l’UOIF. Un excellent candidat au contraire.

      • @yohananda les hotspots sont les lieux ou on peut le plus commodément refuser une demande d’asile: en territoire non européen. Ils permettrons d’arrêter les migrations illégales. Pour l’immigration c’est autre chose: des quotas géographiques sont prévus, après instauration de statistiques d’origine, bien sur.

        @rodolf Fillon a passé un accord en 2007 avec Sarkozy et a réalisé tout ce qui fut prévu avec un truc en plus que Sarkozy avait promis de ne pas faire à la CGT: les retraites à 62 ans. Le reste, la lettre à Guy Moquet, le mariage avec Carla, et le discours de Dakar c’était de l’impro. Fillon a levé les yeux au ciel mais a accepté. Par contre, la tricherie à l’élection, prouvée en 2014, ça c’est trop. Les ponts sont rompus: Sarkozy Delenda Est

  10. Pour défendre les Anglais, j’ajoute qu’on voit ici encore la coupure entre le peuple et la classe dirigeante,

    On n’a aucun mal à trouver des Anglais moyens qui ne désapprouvent pas (légère litote) la politique de la France.

  11. Citoyen dit

    Concernant les délires du NYT, il faut peut être y voir un usage interne. Le NYT lèche les pompes d’Obama et par la même occasion, celle de la Clinton… Et en cette période d’élection tire dans les pattes de Trump, en jouant au billard par les bandes.
    Et la presse Anglo-saxonne n’a pas de limite dans le délire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *