Accueil » La dangereuse montée des tensions ethniques à Paris

La dangereuse montée des tensions ethniques à Paris

Cet article a été lu 14018 fois

La vérité est que les tensions ethniques montent à Paris dans le plus parfait silence de la presse subventionnée. L’exemple de la manifestation, place de la République, de la communauté chinoise, l’a superbement démontré.

Les Chinois de Paris protestent-ils contre le racisme?

Officiellement, la manifestation de la place de République ce dimanche visait à dénoncer le racisme anti-chinois! Que noble but! Des Chinois descendent dans la rue pour dire qu’ils se sentent victimes de racisme. On notera ici le titre sibyllin du Monde:

tensions ethniques

Et on notera aussi celui de l’Humanité, encore meilleur:

tensions ethniques

Le lecteur non averti qui lit ces titres se dit qu’à Paris ou à Aubervilliers, le racisme des Français, déjà très prononcé vis-à-vis de la communauté musulmane, touche aussi la communauté chinoise. Et forcément on prend peur…

La presse subventionnée a fait le black-out

En lisant la presse subventionnée, on comprend vite qu’elle s’est donné le mot pour servir une soupe indigeste. Début août, un commerçant chinois a été assassiné à Aubervilliers par trois jeunes gens, pour de la roupie de sansonnet. Ce meurtre est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Voici comme le Point a rendu compte de l’arrestation des trois suspects de cette opération sordide:

Selon nos informations, S., 17 ans, Y., 15 ans, et M., 19 ans, militaire dans l’armée de terre jusqu’en juillet, ont tous avoué en garde à vue. Ils ont été placés en détention provisoire pour « vol en réunion avec violence ayant entraîné la mort ». En revanche, les magistrats ont choisi, pour le moment, de ne pas retenir la circonstance aggravante de racisme prévue à l’article 132-76 du Code pénal.

Et là, on commence à se dire que, derrière l’histoire anodine d’un meurtre crapuleux se cache une autre histoire qu’on ne nous raconte pas clairement. Les suspects ont en effet expliqué qu’ils s’étaient attaqués à ce commerçant parce que les Chinois ont la réputation d’être riches. Mais… c’est bien la première fois que nous entendons collectivement parler d’un racisme des français vis-à-vis des Chinois qui irait jusqu’au meurtre.

Mais où étaient les associations anti-racistes?

Un autre élément pose question quand même: les Chinois ont défilé seuls, c’est-à-dire sans les traditionnelles associations anti-racistes qui ne manquent une occasion d’expliquer que les Français sont par nature racistes, méchants, intolérants, et qu’ils doivent s’excuser d’exister en tant que peuple indépendant. Sur le site de SOS-Racisme, pas un mot. Sur le site de la Ligue des Droits de l’Homme, pas un mot.

Tiens! voilà un racisme dénoncé par une minorité visible qui n’est pas relayé par leurs avocats habituels. Mais peut-être qu’il faut comprendre le deux poids deux mesures de l’anti-racisme en France: dire « sale Arabe », c’est vraiment pas bien, mais dire « sale Chinois », c’est moins grave, presqu’aussi pas grave que « sale Ch’ti » ou « sale Norvégien ».

Heureusement, la presse étrangère est là

C’est en fouillant le sujet dans la presse étrangère qu’on trouve enfin la clé qui manquait pour comprendre cette histoire qui ne tourne pas rond.

Par exemple, dans l’excellent journal suisse Le Temps, on lit:

Après l’arrestation, le 29 aout dernier, de trois jeunes de 15 à 19 ans, présumés responsables du meurtre d’un commerçant chinois d’Aubervilliers le 7 aout dernier, la police Française et les médias ont jusque-là évité de dévoiler leur patronyme, ou de montrer leurs photos. Une pratique justifiée au regard du droit, mais peu commune dans les affaires de criminalité de banlieue, où les clichés circulent d’ordinaire très vite sur les réseaux sociaux. Une précaution prise, surtout, pour endiguer le flot de récriminations anti-arabes et anti-africaines qui, depuis la mort de ce commerçant, Zhang Chaolin, déferlent dans la communauté asiatique parisienne qui manifeste ce dimanche Place de la République.

Ah! voilà l’explication! les Chinois se considèrent victimes d’agressions de la part des Musulmans… Et le journal de poursuivre:

Les frictions de plus en plus violentes entre communautés immigrées en France sont aussi engendrées, selon les élus locaux, par la recrudescence de l’islam radical et par l’exacerbation des tensions dans le cadre de l’Etat d’urgence. Beaucoup de commerçants musulmans de banlieue parisienne se plaignent d’être ciblés en priorité par la police qui ferme parallèlement les yeux sur leur concurrents asiatiques.

On en apprend de belles! Ainsi, la manifestation des Chinois de Paris ne visait pas le racisme des Français, mais celui de communautés portées par un Islam radical qui se venge de sa bonne entente avec la police locale…

On lira aussi dans le Telegraph cette phrase-choc:

Community workers say many muggings are committed by members of other minorities living in the area, generally of Arab or African origin.

(Les travailleurs chinois soutiennent que beaucoup d’agressions sont commises par les membres d’autres minorités vivant dans le coin, généralement d’origine arabe ou africaine)

Censure sur les tensions ethniques à Paris

Autrement dit, il existe aujourd’hui un consensus pour dissimuler au grand public une terrible réalité: la montée de l’Islam radical n’exacerbe pas seulement les relations entre Chrétiens européens et arabes (réalité occultée par les bobos qui vivent dans les beaux quartiers et se répandent dans la presse subventionnée). Elle exacerbe aussi les relations entre minorités étrangères. Mais ça, c’est pas du tout politiquement correct… surtout pour les associations anti-racistes qui n’ont absolument pas envie d’aborder le sujet.

Mais, au moins, maintenant, on comprend mieux la manifestation de dimanche…

24 commentaires

    • Stephane dit

      Pour avoir ma petite expérience personnelle avec le monde africain, qui coïncide je pense dans bien des détails avec la petite expérience avec le monde africain de millions de gens, je vous répondrai simplement que vous manquez cruellement d’ expérience.

    • yoananda dit

      ben voyons ! et puis de la guerre civile , pourquoi ne pas passer directement à la fin de la France, donc de l’Europe (puisqu’elle en est membre fondateur) et donc de la civilisation dont elle est à l’origine (l’Europe) …

      En un seul post, notre hôte à détruit une civilisation.
      Trop balaise !!!!

      A quand l’accusation de bouffeur de bébé vivant tant qu’on y est ?

  1. simple citoyen dit

    Concernant la pratique consistant à ne pas nommer ou qualifier les suspects ou auteurs de crimes ou délits, il est important de savoir d’où émane cette mesure.
    On se souviendra opportunément du mouvement lancé par BHL et suivi par une grande majorité des médias, qu’il me semble vous aviez commenté. Difficile de dire si BHL a ainsi agit par opportunisme (sachant qu’une telle mesure allait être proposée, il l’aurait pour ainsi dire préemptée médiatiquement…) ou comme missus dominicus comme sur d’autres sujet et pour les mêmes.
    N’ayant pas le talent de notre hôte pour l’effeuillage et le suspens, je vous livre la réponse: le Conseil de l’Europe ou plus particulièrement l’ECRI (dont on appréciera au passage l’utilisation du nom « European Commission » pourtant réservé à l’UE).
    Pour ceux qui ignorent les moyens par lesquels sont promus certains agendas, cette institution à tort méconnue est un bon moyen de commencer à comprendre.
    Non que les thèmes abordés n’aient d’importance ou de justification, mais le détail des mesures proposées, l’évidente difficile cohésion entre les attentes de la société civile (dont la cohérence du droit) et l’aveuglement apparent aux effets induits non attendus laisse rêveur. Tout comme l’incroyable suivisme d’autres institutions et pouvoirs, dont ceux dont nous dépendons directement.
    http://www.coe.int/t/dghl/monitoring/ecri/activities/GeneralThemes_en.asp

  2. Pierre dit

    Bof. Ca se passe à Belleville depuis des… années.

    Les Chinois étant agressés, ciblés, par la racaille nord africaine (car les « Chinois » ont de l »argent, ils bossent, eux).

    C’est une accumulation de clichés… mais qui ont la particularité de coller pile poile à la réalité du terrain. C’est vraiment pas Caliméro.

    Même pas de conspiration là dedans. La presse en a déjà parlé. Il y a d’ailleurs déjà eu des « manifs » à Belleville. A plusieurs reprises.

    Mais bon, heureusement, tout va bien. Il faut écouter les conseils du Rodolf : tout ça c’est pas bon, faut surtout pas en parler, c’est pas calin, c’est mauvais pour le vivre ensemble, cela « va déclencher la guerre civile ».

    Zut alors.

    Quelle poilade, je vous jure. Je suis exactement à 10 000 km de ce pays de cinglés, et je peux vous dire qu’on doit se pincer chaque matin. Tellement le « news flow » venant de France est grotesque, obscène, délirant.

    La France a besoin d’un… psychiatre.

    Les médicaments ne suffiront même pas. Va falloir des chocs électriques. Massifs.

    C’est le pauvre Rodolf qui va se sentir tout chose. Des milliers de volts entre les oreilles, ça va faire de bruit.

    A moins qu’au contraire, il n’y ait pas de bruit : un grand silence pour cause de vide…

    • rodolf dit

      Le pauvre rodolf contrairement à vous n est pas exilé révolutionnaire webiste (courageux derrière ou devant son ecran). Le pauvre rodolf combat sur le terrain les responsables de la décadence (plusieurs actions en justice au détriment de sa carrière et son confort) . Le pauvre rodolf ne fait lpas les raccourcis en s attaquant uniquement aux arabes et africains et ne généralise pas…
      les résistants de la 25ème heure savent bien donner les leçons. Quant à l auteur de l article il a le mérite d être courageux et de s attaquer aux politiques en général. Bon courage pour lui aujourd’hui

      • Pierre dit

        Vos pseudo médailles de « combattant sur le terrain » (???) me laissent parfaitement froid.

        Il suffit de savoir pour qui vous avez voté en :
        -1981
        -1988
        -1995
        -2002
        -2007
        -2012

        Voilà. Cela relève du Pari de Pascal, certes… Mais je sais très bien que vous avez voté avec les « veaux », la plupart du temps.

        Inutile de nier.

        En 2002 vous en étiez, tout fier de faire « barrage à la haaaaaaaaaine ». Vous avez peut être même manifesté entre les 2 tours, pour faire bonne mesure.

        Et en 2017, vous remettrez cela, bien entendu, plus convaincu que jamais, encore une fois « fier » de vous.

        Mot-clés : « Mes convictions », « mon honneur », « barrage à la haaaaaaaaaine », « les nazis aux portes de l’Elysée », « les camps de concentration » (rayez les mentions inutiles), etc.

        Voyez… 15 ans…. une parfaite continuité et une catégorie indépassable qui s’applique : « idiot utile »

        Ca fait quel effet ?

        Vos chefs, les vrais, se marrent, se gondolent comme des malades, si vous saviez. Rassurez-vous si j’ose dire, vous n’êtes pas le seul : des idiots utiles il y en a hélas un gros paquet.

        Ils sont tous heureux et satisfaits, inconsciemment, de servir leurs maîtres, en remuant la queue et en aboyant les mot-clés.

        Alors de grâce, ne venez pas vous plaindre maintenant et critiquer (en plus !) ceux que vous appelez les « résistants de la 25ème heure »…

        Voilà pourquoi je dis « courage »…. Dans 20 ans, ca fera peut-être tilt. Qui sait ?

        C’est en tout cas tout cas tout ce qu’on peut vous souhaiter.

  3. yoananda dit

    Merci Eric pour cette recherche.

    Si la presse disait vraiment ce qui se passe en France, les français tomberaient des nues parce que l’exemple que vous donnez ici se reproduit quotidiennement en réalité. La presse cache systématiquement l’identité des agresseurs parce que … ils sont presque toujours des mêmes origines.

    Ça me rappelle ces reportages sur les femmes qui se font insulter dans la rue, ou le journaliste concluait sur l’attitude déplorable « des hommes » !!! Alors que tout le monde sait/voyait que ce ne sont pas « les hommes », mais « des hommes », d’une certaine origine qui sont principalement les auteurs de ces insultes et autres micro-agressions.

    Quand on commence à dérouler la pelote de la désinformation à ce sujet on tombe de Charybde en Scylla à un point difficilement imaginable.

    Et pour empêcher d’en parler, il y a des gens comme Rodolph qui nous menacent de guerre civile, rien de moins !

  4. aralo dit

    Aux US les bandes « ethniques » sont bien plus violentes entre elles, mexicanos, afro-blacks, chinatown ou mafias italiennes autrefois… et ça n’a strictement rien à voir avec l’islam.

    Faire d’un fait divers de racket une affaire de guerre de religion, c’est assez cocasse.

    • yoananda dit

      Sophisme.

      Il y a même eu des guerres avant l’Islam…
      Doit-on pour autant en déduire que l’Islam n’a rien à voir avec aucun conflit ?

      L’Islam est une circonstance aggravante des conflits ethniques (une arme idéologique), de même que la crise économique, de même que l’affaiblissement de l’état de droit.

      L’Islam n’est pas (qu’) une religion ! (le bouddhisme non plus d’ailleurs mais c’est HS) Faut arrêter d’en parler comme si c’était un christianisme exotique …

      • aralo dit

        « Doit-on pour autant en déduire que l’Islam n’a rien à voir avec aucun conflit ? »

        Pas plus que le christianisme de G W Bush ou des croisades du moyen âge. Pas plus que le communisme athée en URSS, Chine ou Cambodge.

        Tout conflit se nourrit d’idéologies, storytelling, pour fédérer ses troupes. Les conflits du moyen orient ne dérogent pas à cette règle. Penser que l’islam ou toute autre idéologie soit la cause des conflits est tout simplement ridicule.

        Les conflits naissent d’oppositions de groupes d’intérêts politiques, économiques et géostratégiques pour des raisons matérielles, les idéologies ne sont que le packaging, peu importe qu’il soit vert, rouge ou jaune.

        • yoananda dit

          Vous mélangez, vous êtes agressif, et vous lisez ce qui vous arrange.

          Pas plus mais pas moins non plus … la religion à bien un rôle (je ne parle pas de « cause » car c’est un sujet sur lequel personne ne s’accorde – et dire que les causes sont exclusivement matérielles, est une profession de foi)

          Pas plus ? Si justement …
          Plus que le christianisme et que le bouddhisme par exemple. C’est indéniable.
          Et ça se démontre par l’étude comparative des conflits.

          Par contre, personne ne dit que l’Islam à l’apanage des conflits ou des crimes ou je ne sais quoi. On parle de prévalence.
          C’est de la sociologie : quand dans une population vous observé un comportement plus prévalent qu’ailleurs, vous essayez d’en comprendre les causes.

          • aralo dit

            « dire que les causes sont exclusivement matérielles, est une profession de foi »

            Non, ce sont les gus de votre genre qui le nient qui sont dans la « foi ».

            « Plus que le christianisme et que le bouddhisme par exemple. »

            Vous êtes un ignare de l’histoire, croisades et colonisations massives sont aussi le fait des populations chrétiennes. Quant au bouddhisme, il connait encore en Birmanie et a connu des versions extrêmement violentes avec la version zen militaire au Japon pendant la seconde guerre mondiale.

            Quant à l’islamophobie, c’est une vieille tradition depuis Poitiers et, n’en déplaise aux républicains autoritaristes, ce n’est une lubie de bobo que de le rappeler :

            « Pris en bloc, et à l’exception de quelques groupements de Mauritanie encore hostiles à la domination européenne, l’état d’esprit des musulmans de l’Afrique occidentale n’est certainement pas opposé à notre civilisation (…). Quoi qu’en disent ceux pour qui l’islamophobie est un principe d’administration indigène, la France n’a rien de plus à craindre des musulmans en Afrique occidentale que des non musulmans (…). L’islamophobie n’a donc pas de raison d’être dans l’Afrique occidentale.

            Revue du Monde musulman, vol. XI, 1910 »

            http://orientxxi.info/magazine/islamophobie-un-mot-un-mal-plus-que-centenaires,1155

          • yoananda dit

            La Birmanie vous devriez étudier ça d’un peu plus près justement et ne pas vous contenter des titres d’articles.

            De même vous devriez lire le Coran, étudier la Sunna, ses savants, sa jurisprudence.

            Idem, vous devriez aussi approfondir un peu la colonisation, et les croisades … vous en êtes resté à la version scolaire j’ai l’impression.

            Si vous étudiez un peu plus vous auriez moins de certitudes et … vous seriez moins insultant et plus sûr de vos propos.
            Et puis apprenez à lire tant que vous y êtes, vos propos n’ont aucun rapport avec ce que je dis, vous avez simplement rebondit sur un mot ou 2 sans écouter ni comprendre, comme un taureau sur un drapeau rouge.

          • aralo dit

            « Si vous étudiez un peu plus vous auriez moins de certitudes et … vous seriez moins insultant et plus sûr de vos propos. »

            Vous êtes un comique de haut vol parfaitement grotesque, vos commentaires sont une insulte à la réflexion.

  5. Et ça va pas s’arranger: les chinois ont mauvaise/bonnne réputation auprès des nouveaux arrivants que la maire de Paris se propose de loger dans la ville. Miam miam, mes avis sont qu’il va falloir qu’ils rafraichissent leur kung fu.
    Ce que je préfère c’est les combats entre irakiens et erythréens (il y eut un combat à coup de débris d’échaffaudage à 200 contre 200 il n’y a pas si longtemps). A votre avis les chrétiens s’allient entre eux contre les musulmans ou bien ce sont les barrières nationales et linguistiques qui ont prévalu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *