Accueil » Terrorisme: au nom de ceux qui ne sont pas morts hier

Terrorisme: au nom de ceux qui ne sont pas morts hier

Cet article a été lu 10651 fois

On apprend ce matin que le terrorisme aurait probablement pu frapper cette semaine dans Paris. Selon le Figaro, largement repris, une 607 rempli de bonbonnes de gaz est restée stationnée, dimanche, pendant deux heures dans le quartier très touristique de la Huchette, face à la Préfecture de Police. La police a procédé à son enlèvement et à une série d’interpellations.

Il ne me paraît pas inutile d’assortir cette informations de quelques commentaires au nom de tous ceux qui ne sont pas morts dans l’explosion probable de cette voiture.

L’autre sensation quand on y était

Il se trouve que, dimanche après-midi, je me suis promené dans ce quartier avec ma fille de 3 ans. C’est bête à dire, mais le terrorisme, tant qu’il est loin de notre vie, ne nous concerne pas. Ceux qui fréquentent le quartier de la République les soirs de week-end (ce qui est mon cas) l’ont compris le soir du 13 novembre: chacun s’est dit, ce jour-là, le bonheur ou la chance qu’il a eue de ne pas s’être trouvé au Petit Cambodge au mauvais moment.

Je me dis, comme beaucoup, la même chose à propos de la 607 de la Huchette. J’y étais et, si des terroristes avaient branché des détonateurs, j’aurais pu y mourir avec ma fille. Et j’ai eu la chance que cela ne se produise pas.

Quelques mots sur la question du voile et de la burkini face au terrorisme

Tant qu’on ne contemple pas son enfant en se disant: « Ouf! elle y a échappé! », on ne peut rien comprendre à la question du voile telle qu’elle se pose aujourd’hui en France. Ou à celle de la burkini. Pour une raison simple: dans mon quartier populaire de Belleville, des filles qui ne portaient pas le voile avant les attentats le portent désormais. Je comprends bien leur message: elles ont choisi leur camp, et leur camp est celui qui aurait tout à fait pu tuer ma fille.

Quand j’étais enfant, ma grand-mère me parlait parfois du mouvement Rex, en Belgique. Dans les années 30, on pouvait être d’extrême droite pour tout un tas de raisons. Mais même les petites gens comme ma grand-mère savaient, après la nuit de Cristal, que porter en Belgique des insignes qui rappelaient ceux qui avaient commis ce crime en Allemagne n’était pas anodin. C’était un signe de ralliement. Comme décider de porter le voile après Charlie Hebdo et le 13 novembre est un signe de ralliement.

Et, dans l’Histoire, qui est toujours tragique, il faut savoir choisir son camp et l’assumer.

Reparlons de la loi sur le renseignement

Dans la foulée de Charlie Hebdo, les services secrets ont obtenu du gouvernement une loi scélérate et liberticide que j’ai beaucoup critiquée. Je reste opposé à cette loi, et l’événement de la 607 me conforte dans ce jugement. Une fois de plus, la police n’a rien vu, rien empêché, rien arrêté. Chaque jour, des centaines d’espions violent nos libertés, fouillent notre vie privée sur Internet, sans aucun contrôle ou presque, et malgré cette débauche de moyens, une voiture bourrée d’explosifs peut rester stationnée pendant deux heures à 100 mètres de la Préfecture de Police sans que rien ne se passe.

Dans le cas de la 607, il a fallu plusieurs coups de téléphone d’un commerçant pour que la police intervienne. Sans l’obstination des citoyens, le terrorisme ferait des ravages, malgré les centaines de millions supplémentaires donnés à nos services d’espionnage pour lutter contre lui.

Une fois de plus, je plaide en faveur l’abrogation de cette loi scélérate et inutile pour lutter contre le terrorisme.

Il faut un vrai ministre capable de mettre les policiers au travail

Une fois de plus, un commerçant s’est obstiné à appeler la police pour intervenir dans une rue située, je le répète, à cent mètres de la préfecture de police et à trois cents mètres du commissariat du Vè arrondissement, dont les sureffectifs sont bien connus. Mais la police, même dans les quartiers chics, est debout sur le frein et considère que les citoyens ne représentent même pas la portion congrue dont il faut tenir compte.

La surdité de la police face à la société française devient insupportable. Il est incompréhensible que ces fonctionnaires chaleureusement applaudis le 11 janvier 2015 n’aient pas saisi la balle au bond pour redorer leur blason. Même les mieux intentionnés ne trouvent plus de mots pour qualifier le jemenfoutisme intégral des agents en tenue lorsque les citoyens les sollicitent.

Je m’en suis amusé récemment: l’une de mes voisines, pourtant très disciplinée et très respectueuse des institutions, a voulu porter plainte dans le 19è arrondissement pour s’être fait pirater tous ses comptes sur Internet. Arrivée à 15 heures au commissariat, elle a dû insister pour pouvoir porter plainte. Elle a été reçue… à 23 heures, après avoir été menacée de poursuite pour outrage à agent parce qu’elle protestait contre ces délais d’attente.

Telle est la police à Paris: elle fait la guerre aux citoyens honnêtes et se fait détester d’eux. Ce laxisme du service public est insupportable.

Citoyens, formez vos bataillons

L’affaire de la 607 nous redit ce que mes lecteurs lisent souvent sous ma plume: la plus grand force de la France, dans sa guerre contre le terrorisme, ce sont les Français eux-mêmes, ce peuple magnifique qui peut tout lorsqu’il le veut. Face au laxisme d’Etat, face aux délires d’un « vivre ensemble » qui se résume à un immense aveu de faiblesse dans la lutte contre l’ennemi, le moment approche où les citoyens n’auront plus qu’une solution: former leurs bataillons et forcer la main à leurs institutions pour qu’elles accomplissent leur mission.

12 commentaires

  1. aralo dit

    « Comme décider de porter le voile après Charlie Hebdo et le 13 novembre est un signe de ralliement. »

    Je ne vous suis pas sur ce thème, le port du voile date de 30 ans, les attentats n’ont rien à voir avec une prétendue promotion du meurtre répandue par le port du voile ou du burkini.

    En revanche, je confirme que la Police française est soit laxiste, soit débordée, ou les deux. A plusieurs reprises j’ai contacté la police française pour intervenir lors de tapages nocturnes jusqu’à 3 heures du matin, elle n’a pas bougé le petit doigt.

    En Allemagne, une telle affaire entraine une intervention de la Polizei en 15 minutes avec verbalisation immédiate et transmission au Staatsanwalt, procureur, sans aucun moyen d’interrompre la chaine judiciaire via la poubelle pour la plainte.

    Les budgets francais concernant la justice sont chétifs par rapport à ceux de ses pays voisins, d’où la déliquescence…

    • Ikomal dit

      facepalm.
      Dire que le port du voile n’a rien a voir avec un appel au meurtre parce qu’il existe depuis 30 ans, c’est comme dire que la svastika n’a rien à voir avec un appel au meurtre puisque ce signe existe et est utilisé comme symbole bénéfique depuis des milliers d’années…
      Est-ce que vous baladez avec une svastika dans la rue ? Les religieux pour qui la svastika reste un signe bénéfique y renonce pourtant en occident, pour éviter les malentendus ; et c’est normal pour eux, car ils savent distinguer l’essentiel de l’accessoire, et ce signe n’est qu’accessoire. Et c’est exactement la même chose pour la burka et le burkini.
      Ne renoncent à pas l’accessoire les gens, au mieux simplement inconscients, au pire adhérents.

  2. Pierre dit

    L’affaire de la 607 ?

    Parlons-en justement.

    Car dans cette affaire on ne sait pas vraiment qui se fout de nous.

    Reprenons les éléments publiés dans la presse :
    -nuit de samedi à dimanche
    -« stationné quai montbellio » (faux, ruelle sans possibilité de stationner)
    -la voiture avait les clignotants allumés (!)
    -la voiture n’avait PAS de plaque d’immatriculation (!) (confirmé sur la photo de BFMTV)
    -il n’y avait pas de dispositif de mise à feu
    -à l’intérieur de la voiture : un carnet « rédigé en arabe »
    -le propriétaire du véhicule… est fiché S…. ou alors c’était plutôt sa fille
    -et cerise sur le râteau : « « La fille du propriétaire de la voiture était connue pour islam radical tout comme le couple en garde à vue. D’après nos informations, figure même dans l’entourage de ce couple un autre couple sulfureux très proche de Coulibaly et de sa femme en fuite en Syrie« (LCI)

    Alors je vous pose la question : QUI SE FOUT DE NOUS ?

    Comme d’habitude ce qui est publié ne fait ni queue ni tête. Comme d’habitude c’est Benny Hill accouplé aux Monthy Python.

    Pour faire bonne mesure, le proprio de la voiture aurait dû la tagger à la peinture fluo « voiture explosive ici » !

    On a surtout l’impression que… comme d’habitude… les services de sécurité mentent. Et brodent.

    Il n’y avait pas de détonateur ? Vraiment ?

    S’agissait-il d’envoyer un message ? Mais alors pourquoi utiliser son propre véhicule au lieu d’en voler un ? Pulsion suicidaire du style « messieurs les flics, SVP, embarquez moi et toute ma famille », avant qu’on ne casse la baraque ?

    Ou alors le type voulait vraiment aller en prison pour rejoindre ses amis ?

    Ou alors, décidément… nous avons les apprentis terroristes LES PLUS CRETINS, les plus demeurés, les plus bas de plafond du… monde ?

    • Ikomal dit

      L’axiome de base face à un truc incohérent reste : « si la stupidité suffit à expliquer ce qui s’est passé, pas la peine de chercher le complot »
      et donc, si tout s’explique si « nous avons les apprentis terroristes LES PLUS CRETINS, les plus demeurés, les plus bas de plafond du… monde », et bien c’est probablement le cas.
      Notamment parce que l’engagement dans le radicalisme (islamiste ou autre), et a fortiori dans le terrorisme, ça me semble tout à fait compatible avec le fait de n’avoir pas lumière à tous les étages de la calebasse.

      Alors sans doute que vous, à leur place, vous auriez fait tout un tas de truc bien plus malins et évité tout un tas de fautes, mais justement, le fait que vous y pensiez, à ces détails, c’est aussi le signe que vous auriez fait le truc le plus malin à la base : ne pas vous lancer dans un attentat ! Ou … le faire commettre par une bande de débiles ; au pire ils foirent et … et quoi ? on en parle quand même, c’est pas si mal.

    • Citoyen dit

      Au delà des « …apprentis terroristes LES PLUS CRETINS, les plus demeurés, les plus bas de plafond… » il faudrait aussi se poser la question de savoir à qui profite le crime ….
      Quand on se retrouve totalement à la ramasse, au 36eme sous-sol, question sondages … pourquoi, ne pas manipuler et utiliser des pieds nickelés de cet acabit, pour se faire mousser, en faisant croire dans les chaumières que l’on prend toutes les mesures qu’il faut pour protéger le bon peuple, contre ces pseudos attentats …. Ce qui aurait l’immense avantage de faire grimper le sondageomètre ? ….
      En fait, il n’y a que chez de très mauvaises langues, que l’idée pourrait traverser l’esprit.

  3. rodolf dit

    Les polonnais blanc et cathos comme ils les adore le blogueur sont aujourd hui victimes de violences en UK apres le brexit… Les francais (les vrais pas ceux venant de belgique) risquent la meme chose en cas ou le projet xenophobe et islamophobe du complexé qui voit dans le port du voile un ennemi à abbattre. Quel minable temps

    • Pierre dit

      Tiens le collabo est de retour.

      Dites-nous… ça ne vous fatigue pas ? De lire les horribles méchancetés que nous écrivons ? Chaque jour ? Et sur tous les sujets ?

      Je me fais du soucis pour vous. Vous ne disposez pas de votre « safe space », vous allez vous développer une maladie infectieuse, voire nous faire un AVC fulgurant.

      Détendez-vous, prenez des vacances.

      Et faites une cure sur les sites du Nouvel Obs ou de Libé, ça vous fera du bien.

  4. yoananda dit

    C’est l’extension de ce que le rapport Obin décrivait dans les écoles vers l’espace public.
    On continue d’ostraciser ceux qui essayent d’avertir.

  5. Citoyen dit

    «  »Reparlons de la loi sur le renseignement » »…
    Mais, de l’aveu même de certains Dépités qui l’ont voté, la loi renseignement n’a jamais été faite pour lutter contre le terrorisme … Au même titre d’ailleurs, que la grande idée de créer une garde républicaine … Le but inavoué est de donner un sentiment de sécurité à des pseudos zélus qui ont peur pour leurs fesses.
    Concernant :  » ces fonctionnaires chaleureusement applaudis le 11 janvier 2015 « , il ne faut pas se méprendre …. Il y a quelques services très spécialisés qui ont été mis à l’honneur à ce moment là, en méritant largement leur salaire. Ce qui n’implique pas que tous les services méritent le même honneur.
    «  »former leurs bataillons et forcer la main à leurs institutions pour qu’elles accomplissent leur mission. » » … Une fois les bataillons formés, le mieux est encore de jeter les institutions actuelles à la poubelle pour en mettre d’autres plus aptes à la place …

    Par contre, pour en remettre une couche sur le burkini … et avec une certaine dose d’humour … je vous invite à lire Saucisson-Pinard, ici : ( http://saucisson-pinard.blogspot.fr/2016/08/le-burkini-que-des-avantages.html )
    C’est une bonne approche du sujet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *