Accueil » RSI et régime général: la grande arnaque!

RSI et régime général: la grande arnaque!

Cet article a été lu 17612 fois

2017 sera l’année du RSI! Pour en faire comprendre la nécessité, il n’est pas inutile de rappeler ce petit passage du rapport 2016 de la Commission des Comptes de la Sécurité Sociale (page 22), qui éclaire en quelques mots le pourquoi du comment nous en sommes arrivés à empoisonner la vie de 2,5 millions de Français entrepreneurs ou entreprenants… pour le plus grand bénéfice (silencieux) d’un système démagogique.

L’absorption du RSI, une bonne affaire pour le régime général

Comme l’indique clairement le rapport, l’absorption du RSI est une bonne affaire pour la Sécu: il est l’un des rares régimes équilibrés de la galaxie sociale en France, et il dégagera une « capacité de financement » de 41 millions € pour le régime général. Autrement dit, chaque cotisant du RSI (environ 4 millions de personnes) va donner 10€ ni vus ni connus au régime général pour contribuer à son équilibre en dehors de toute logique économique.

Malin, non?

Une opération financée par une hausse des cotisations sur les indépendants

Et comment le gouvernement a-t-il réussi cette prouesse de récupérer de l’argent sur les indépendants pour améliorer le sort des pauvres salariés français jamais assez protégés? En augmentant discrètement les cotisations… On ne vous l’avait pas dit, mais la baisse du taux de cotisations « famille » augmente mécaniquement les revenus, donc le rendement des cotisations des autres régimes. Cet effet s’ajoute à l’augmentation pure et simple de la cotisation vieillesse en 2016, décidée en loi de financement de la sécurité sociale:

Officiellement, on vous avait expliqué que cette hausse de 50% des cotisations servait à améliorer votre sort. Vous comprenez aussi qu’elle a permis d’améliorer le sort des autres…

Pourquoi le gouvernement veut fondre le RSI dans le régime général

Au vu de ces quelques chiffres, on comprend mieux aussi pourquoi le gouvernement tient tant à intégrer le RSI au régime général, plutôt que de libérer les entrepreneurs. Dans la pratique, le futur dispositif qui se met en place en marchant sur la tête (des indépendants assurés) vise bien à imposer une cotisation patronale déguisée, complétant celle exorbitante qui existe déjà.

Une fois le RSI fusionné, plus personne, en dehors de quelques spécialistes dépendant des données officielles, ne sera capable de retracer la contribution nette des indépendants à l’équilibre du régime général en plus des cotisations déjà acquittées. Bref, les indépendants paieront encore plus pour les salariés, mais en toute opacité…

L’indépendant, cette vache à lait de la Sécu

Quand on lit les chiffres de dépenses, on comprend tout l’intérêt qu’il y a à intégrer les indépendants dans le régime général. Soit qu’ils soient des forces de la nature, soit qu’ils soient des fourmis au pays des cigales, ils ont en effet le bon goût de consommer beaucoup moins de santé que les autres:

Comme in le voit sur ce tableau, en 2015, le RSI comptait 4,2 millions de bénéficiaires (dont près de 3 millions de cotisants). Au total, cette gentille population consomme 8,2 milliards de prestations santé, soit 1.952 euros par personne. Comparés aux 2.752 euros par bénéficiaire des régimes sociaux en France, l’assuré indépendant dépense donc 50% de moins, en santé « socialisée », que le reste de la population.

Voilà ce qui s’appelle une véritable aubaine pour l’assuré social français: bénéficier de transferts nets d’une minorité silencieuse ordinairement accusée d’être un ramassis de profiteurs, que demander de plus pour ravir le peuple?

6 commentaires

  1. Girod dit

    Le dollar qui illustre l’article m’a inspiré de vous envoyer les souhaits de Barack Obama au peuple américain. Nous avons Obama out en 2017 et aussi Hollande en France. La page de l’histoire va être tournée mais les deux partants n’ont pas une vue réjouissante de ce qui va se passer. Obama sait que Trump lui succèdera mais Hollande fort déçu par sa situation va nous dire qu’il faut se méfier de l’avenir. Wait and see!
    voeux de Barack Obama
    http://sleazy-caricatures.over-blog.com/
    2016/12/wishes-from-obama.html

  2. Il faudrait analyser les propositions du candidat de droite.
    Une CPI Caisse de Protection des Indépendants pour remplacer le RSI et séparer radicalement les deux systèmes salarié et indépendants, avec calcul temps réel des cotisations. Une assurance chômage (perte d’activité) payée moitié par les les donneurs d’ordre et moitié par les concernés. On est loin de l’assurance privée mais la fusion avec le régime général est évitée.
    En tout cas, il semble bien que la question des indépendants soit à l’ordre du jour. Vous avez raison d’en parler. Il faudrait faire appel à eux pour programmer le système informatique de compensation qui succèdera à celui existant…
    On peut d’autre part s’interroger sur la frénésie socialiste à prendre des mesures qui seront annulées massivement (tiers payant, retenue à la source) dés les premières semaines de la législature…

  3. Jules Moch dit

    Votre haine de la sécu vous égare, 41 millions c’est négligeable. Pourtant vous devriez être content , toute une bureaucratie en moins. J’ai un oncle qui était boucher à Paris, il était à la sécu car son beau père en était de le gérant , tous ses collègues disaient qu’il était exploité. Aujourd’hui il a une super retraite , heureusement car son gendre à tout bouffé.

  4. Pa dit

    Tant qu on a pas le pourcentage de frais de gestion du rsi (organisme collecteur compris) par rapport à la secu, on ne peut pas dire lequel est le mieux, au delta du faible niveau de service au rsi.

    (je n’ai pas compris l histoire du bouché)

  5. hugo fabio dit

    RSI = VOLEUR

    Inscription le 01/10/2009
    Radiation le 21/06/2010
    Région côte d’azur

    Sortant de pôle emploi ,exonéré de charges …tout est ok ,pas de soucis spécial pendant ces 9 mois

    Septembre 2016 ,plus de 6 ans après ,blocage de mon compte par 2 huissiers femmes ,l’une me prélève 2800 euros à la
    Demande de la caisse (tenez-vous bien) de l’auvergne !!!
    La deuxième 8500 euros pour les périodes (tenez-vous bien encore ) année 2008 /2009/2010 en totalité soit 45,000 euros
    Vous avez bien lu

    Lettre recommandé avec ar et miracle (je le pensais !) coup de téléphone du rsi côte d’azur avec excuse ,qu’une personne avait mal
    Fait son boulot etc etc etc et que mon argent allé m’être remboursé au plus tard dans le mois !
    Je demande que notre conversation de ce qui m’a était signifié par téléphone le soit par mail pour en avoir la preuve et certitude
    On était le 29 septembre

    Je fais 900 klm aller/retour pour récupérer mes papiers qui prouvent ma bonne fois ,car pas confiance à la personne qui me dit qu’elle
    Va faire le nécessaire et me les envoyés

    De retour ,je porte les documents au 1 er huissier 8500 euros car elle est à 1 klm de chez moi …elle ne veut rien savoir en étant hyper
    Impoli avec moi (quand on doit on paye Mr et je n’ai rien à faire de vos soi-disant preuves que vous avez pu fabriqué ) !!! croyez moi
    Je lui ai rentré dans le lard à mon tour ,et elle me met à la porte !! j’ai 61 ans et aucune envie de me laisser insulté de falsificateur par
    Ce genre de personne

    Je vais chez le deuxième huissier distant de 35 klm ,2800 euros ,je lui montre les documents ,elle photocopie le tout et me dit je
    M’en occupe ,en effet vous ne devez rien ….15 jours après ,elle prend la peine de me téléphoner en me disant Mr ,tout est arrangé
    Je peux vous faire virer votre argent ….seul chose ,j’ai un mail du rsi que je vous montrerais ,les frais de 640 euros sont à votre
    Charge !!!! et oui le rsi auvergne ou je n’ai jamais était me bloque 2800 euros ,reconnait sa faute sans comprendre d’ou cela vient
    Mais m’oblige à payer les frais sans cela je ne récupère rien !!!
    J’ai payé et j’ai donc récupéré 2800 – 640 = 2160

    J’ ai passé je ne sais combien d’heures au téléphone plus une quinzaine d’échange de mail
    Pour récupérer les 8500 euros d’un côté + le remboursement de frais de l’autre

    A ce jour le 08/01/2017 …soit plus de trois mois après ,je n’ai toujours rien récupéré ,on me passe de bureau en bureau avec
    Toujours les promesses que cela est en cours et que les virements se feront dans la semaine !

    On commence sérieusement à craquer ,ce petit pécule que l’on était arrivé à mettre de côté grâce à notre travail était fait
    Pour un projet que nous avions du abandonné …..

    Seul conseil ,ne vous mettez jamais au RSI ,travaillez mais sans passer par cet organisme de mafieux

  6. Gattier dit

    Mon mari était gérant de SARL. Au moment où nous avons changé de region (partant de Haute Savoie pour le Tarn) le Rsi de Balma (Toulouse) a réussi la prouesse irréalisable de créer un deuxième numéro de Sécurité Sociale a mon mari.NOus avons protesté par voie recommandée pour demander la rectification de ce deuxième compte qui n avait aucune existence légale.
    Pas moins de 15 recommandes Ar sans aucune rectification. Bien entendu pendant cela nous réglions les cotisations appelées sur le vrai numéro de SS. Mais nous continuions à recevoir des appels de fonds sur le faux numéro de SS. Comme nous ne voulions pas payer indûment nous avons eu droit à un harcèlement en règle : commandement de payer, cumul de pénalités de retards. Cela a duré 2 ans.
    Finalement comme il s agissait d une erreur de données personnelles exploitées sur informatique, nous avons contacté la CNIL pour dénoncer cet abus préjudiciable aussi bien pour l entreprise que pour nos santés mentales. Nous avons adressé la copie de cette requête au RSI. Comme par miracle au bout de 15 jours nous avons reçu une lettre d excuses du RSI qui nous a confirmé que nous ne devions rien et que le compte créé par erreur était supprimé.
    Entre temps nous avons tout de même opté pour une modification juridique de la forme de notre societe et nous l avons transformée en SAS. Et dépéris nous avons eu une vie « normale » quant au système rattaché au statut de chef d entreprise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *