Accueil » Macron et le complotisme: les “anti” en sont-ils les premiers propagateurs?

Macron et le complotisme: les “anti” en sont-ils les premiers propagateurs?

Cet article a été lu 6428 fois

Avant-hier, je tuyautais une journaliste de France 2, qui a ouvert la conversation en me demandant: « Fais-tu du complotisme? » C’est le mot à la mode, et l’accusation qu’il faut aller proférer aujourd’hui pour être en accord avec son époque. Il y a les méchants complotistes d’un côté, et les anti-complotistes de l’autre, comme il y avait à l’époque des fascistes et des anti-fascistes, des libéraux et des anti-libéraux, des individualistes relativistes et de braves universalistes protecteurs des valeurs.

L’anti-complotisme comme nouveau manichéisme

Au passage, il suffit d’ouvrir les yeux sur les schémas de pensée drainés par les anti-complotistes pour comprendre que quelque chose ne va pas dans cette façon de voir des complotistes partout, et particulièrement derrière tous ceux qui ne se satisfont pas des versions officielles. Si le complotisme est une façon pauvre de penser l’histoire, la doctrine manichéenne portée par les anti-complotistes ne vaut pas mieux, sauf à penser que le simplisme peut se combattre par un autre simplisme.

En réalité, l’anti-complotisme est d’abord une approche manichéenne de la réalité aussi contestable que le complotisme lui-même.

Il y a complot et complot

Il suffit d’ailleurs de lire la vulgate anti-complotiste pour mesurer la pauvreté intellectuelle de ses idéologues. Ceux-ci peinent en effet à définir ce qu’est un complot.

Dans le complotisme, il y a une philosophie discrète de l’histoire qui cherche la causalité des faits dans une action concertée, organisée, préméditée et dissimulée d’une poignée d’individus mus par une volonté commune. C’est le mécanisme du protocole des Sages de Sion, ou de la dénonciation contemporaine (incroyablement populaire d’ailleurs) des Illuminati ou des Bilderberg. Dans cette compréhension du monde, quelques cerveaux malades se réunissent et tirent les ficelles occultes d’un monde qui n’est complexe qu’en apparence.

Les anti-complotistes ne cherchent pas à démasquer ces fausses théories. Ils s’en prennent à tout autre chose, et d’abord à ceux qui contestent ce qu’on appelait, quand j’étais enfant, la propagande officielle. L’anti-complotisme est porteur, comme le complotisme, d’une philosophie discrète de l’histoire qui consiste à se satisfaire des explications officielles données sur des faits observables. De façon asymptotique, pour les anti-complotistes sont complotistes tous ceux qui font preuve d’esprit critique vis-à-vis des informations diffusées par l’Etat, et qui ne se gênent pas pour exprimer leurs doutes.

Selon toute vraisemblance, Samuel Laurent, le Savonarole du Decodex, aurait classé l’héliocentrisme de Galilée dans les théories complotistes.

Cazeneuve, grand complotiste devant l’Eternel

Comme les anti-complotistes n’en sont pas à une injonction paradoxale près, on relèvera avec amusement que la dénonciation du complot s’appuie généralement sur la conviction… qu’il existe un complot ourdi par les complotistes. La mécanique anti-complotiste s’appuie sur les mêmes mécanismes que les complotistes, mais surtout… ne le dites pas trop fort!

Exemple? Bernard Cazeneuve a accusé, à l’été 2016, le « journal » Libération d’être complotiste, parce qu’il reprochait au ministre de l’Intérieur d’avoir menti. On retrouve bien ici la mécanique complotiste des anti-complotistes: est complotiste celui qui conteste la version officielle des faits (en l’espèce l’attentat de Nice), puisque, forcément, il est mu par des forces obscures qui veulent le mal collectif.

L’accusation grotesque de complotisme portée par Cazeneuve contre le quotidien de Laurent Joffrin ne surprend personne. Bernard Cazeneuve suggère, de longue date, que l’attentat de Karachi en 1995 contre des ingénieurs militaires français n’était pas une action terroriste islamiste, mais plutôt le produit d’un complot franco-français. Cazeneuve est donc bien placé pour savoir qui sont les complotistes et qui sont leurs résistants, ayant lui-même produit une théorie du complot que ne démentirait aucun prédicateur de mosquée islamiste.

Ils sont comme ça les anti-complotistes: ils voient des complots partout!

Au tour de Macron de sombrer dans le complotisme?

Le gouvernement Hollande-Valls a compté un autre (anti)-complotiste de renom: Emmanuel Macron.

Depuis que les intentions de vote en faveur du candidat porté par les médias subventionnés stagnent, depuis que Macron plafonne à 20%, l’équipe Macron nous sort une théorie explicative toute trouvée: le candidat est victime des agissements d’une puissance étrangère. Je suggère ici à mon ami Olivier Berruyer, injustement accusé de complotisme par le Decodex, de saisir la balle au bond. Car il écrirait sur l’Ukraine ou les Etats-Unis ce que l’équipe Macron se permet d’affirmer sur la Russie de Poutine, et il serait incontestablement black-boolé de tous les médias.

Voici donc les propos tenus officiellement par l’entourage d’un gars qui aspire à devenir Président de la troisième puissance militaire mondiale:

Depuis deux jours, l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron s’alarme de la multiplication d’attaques visant le site du mouvement « En Marche! » et appelle les autorités françaises à prendre des mesures pour apporter les garanties d’un déroulement « normal » du scrutin des 23 avril et 7 mai.

« Si ces attaques réussissaient, l’animation de la campagne d’En marche ! deviendrait extrêmement difficile, sinon impossible », écrit le secrétaire général du mouvement de l’ancien ministre de l’Economie, Richard Ferrand, dans une tribune publiée mardi dans Le Monde.

La veille, sur France 2, il avait estimé qu’Emmanuel Macron était pris pour cible par Moscou pour ses positions en faveur d' »une Europe forte, une Europe qui se développe et une Europe qui pèse lourd, y compris face à la Russie ».

Mais, évidemment, dire cela, c’est n’est surtout pas du complotisme! c’est de l’anti-complotisme mon ami!

Les symptômes d’un complotisme aigu…

Bien entendu, la stagnation de Macron dans les sondages est le fruit d’un complot russe. En aucun cas, ce ne peut être le résultat d’une stratégie fondée sur « l’exaltation mystique » du chef et la relégation des idées aux oubliettes d’une démocratie déclarée obsolète. En aucun cas, ce ne peut être la conséquence d’une sur-médiatisation complaisante de Macron, vide, pour le reste, de tout engagement compréhensible et « enraciné ». En aucun cas, ce ne peut être l’effet assez naturel d’une promesse jamais tenue de chiffrer, tôt ou tard, des promesses à géométrie variable.

Que cela soit dit, le complotisme, c’est les autres. Ce n’est pas le pouvoir (même lorsqu’il explique ses échecs par les manoeuvres cachées des « autres »). Ce n’est pas le chouchou même quand l’absence de programme est pointée comme une faiblesse depuis plusieurs mois, sans que, manifestement, le candidat ne s’en émeuve.

Une fois de plus, les échecs, ce sont toujours des complots qui en sont la cause. Relisons ici l’ouvrage de Davet et Lhomme sur le quinquennat. Le déni sur ses propres responsabilités, et l’explication des échecs par des causes extérieures cachées et simples (ce qu’on appelle ordinairement le complotisme) est bien une marque de fabrique du hollandisme et de ses rejetons.

8 commentaires

  1. Rodolphe dit

    Comme disait my grand dad il y a tellement de complots que je n arrive plus à faire confiance en moi même…
    Le complot c est la phase suprême de la manipulation. Ç est a dire la dernière étape avant l action militaire… ou le passage à l acte en temps de paix. Le complot ç est le refuge et le recours en cas de faillite (je pense à François le Fillon). Et l anticomplotistes sont les chiens de garde qui veillent sur le système dont ils sont fanatiques…

    Donc la Russie de mon ami Poutine (un big homme d état qui restera dans l histoire) serait la cause de la stagnation de notre masturbateur intellectuel… qu’ il ne s inquiète pas il y a plein de vieux, d Alzheimer et de jolies cougars et … qui ne seront pas sensibles au méchant Poutine le méchant de la Sibérie. Rotchilde le propriétaire de la libération veillera contre ces complotistes qui n aiment pas la démocratie…

  2. Pierre dit

    Moncon essaye de s’acheter -pour pas cher- une « stature internationale ».

    Déjà que ce vent n’existe pas ou très peu en France, alors vous pensez en dehors de nos frontières (qui n’existent plus)…. Moncon relève de l’étude du vide enrobé de rien !

    Alors, la semaine dernière c’était le coup de l’Algérie (ça marche toujours)… Et maintenant, il crie au hackers russes !

    C’est du lourd !

    L’ennemi suprême du genre humain, Poutine, qui tenterait de saboter la lumineuse campagne de Moncon ! Ca vous pose un homme et une campagne…

    Sauf que tout le monde rigole;

    Plus c’est gros, plus c’est burlesque.

    Je vais vous dire : vivement le premier tour de cette pseudo élection pour qu’on puisse au moins avoir le plaisir de voir cette baudruche exploser, comme avant La Folle Du Poitou ou le Cinglé Catalan.

    Marre de cette obscénité, de cet énième cinglé qui se croit investi, marre de ses quelques groupies hallucinées.

    Macron, tu n’es rien, personne ne veut de toi, à part les médias dégénérés. Dehors, fous nous la paix.

    Dégage.

    • Citoyen dit

      Oui, il parait qu’il est allé en Algérie pour se doter d’une carrure internationale !! …. L’Algérie, c’est tout ce qu’il a trouvé !
      Apparemment, il a réussi son coup … Il s’est taillé un costume à sa mesure !
      Le but inavoué, était bien de faire du racolage pour son échoppe de lécheurs de babouches qu’il a installé ici.
      Le bilan au niveau des voix doit être à sa mesure : microscopique …

      Quant a … « ses quelques groupies hallucinées » … il existe une vidéo qui traine sur internet, qui montre a quel point, dans ses meeting, « ses groupies » sont des décérébrés … Je ne résiste pas à faire circuler.
      C’est ici : https://www.youtube.com/watch?v=3BPckfQ8N7c
      ça vaut son pesant de pop-corn.

  3. L’anticomplotisme que vous décrivez est bien une forme de complotisme, pas de doute là dessus. Mais il ne faut jamais oublier que l’un comme l’autre ne sont que des outils au service d’intérêts. Si ces intérêts sont les vôtres, et bien le complot peut être utile. Par exemple, je me réjouis du complot russe contre Macron ! Le complot en cours pour assassiner Hollande aussi: Gérard Larcher serait alors nommé président !
    Le complot médiatico judiciaire pour abattre Fillon est parfaitement clair dans ses effets et clairement téléguidé depuis Bercy et le parquet financier, origine directe des fuites et diverses révélations. Reste à savoir ce qu’il deviendra maintenant que son principe est connu.

  4. Pierre dit

    Macron vient de pulvériser sa candidature -déjà- grotesque…

    Sa sortie au sujet de la colonisation en Algérie constitue le parfait rappel de :
    -1 : sa profonde vacuité intellectuelle
    -2 : sa haine de la France, de son histoire

    Bref Moncon n’a pas pu résister à montrer son vrai visage… Depuis plusieurs mois il prend grand soin à se dissimuler, à ne pas présenter de programme…

    Mais dissimulez le naturel, tôt ou tard il revient.

    C’est parfait.

    Les quelques voix qu’il récupèrera en Seine Saint Denis… ne suffiront pas à compenser.

  5. serge dit

    Peut-être que, déjà, l’équipe de Macron pourrait mettre à jour son site en WordPress, qui n’a pas loin d’un an de retard de mises à jour. Ensuite, faire le minimum pour bloquer les robots qui inventorient chaque jour chaque site de toute entreprise/association, à l’affût de trouver des machines piratables et donc vendables sur le dark net pour des opérations en grand. Enfin, sans trop se fouler, inventorier les adresses de provenance des dites attaques et croiser avec les données open sur l internet, à savoir que l’Ukraine, le Brésil, le Kazakhstan… sont des points relais de tentatives de pénétration/défiguration/vol de données à l’échelon mondial. Bon, maintenant, c’est plus vendeur et plus actuel de faire porter le chapeau aux russes que de passer pour une croute en informatique. Voire de faire croire qu’En Marche (ou Emmanuel Macron, c’est kif) est une vraie menace pour la géopolitique internationale…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *