Accueil » Pour le Predicto, Mélenchon et Le Pen virent en tête à quatre jours du scrutin

Pour le Predicto, Mélenchon et Le Pen virent en tête à quatre jours du scrutin

Cet article a été lu 4355 fois

À quatre jours du scrutin, le Predicto de Décider & Entreprendre annonce que Mélenchon et Le Pen sont en tête des intentions de vote, suivis à ce stade par Benoît Hamon, qui devance François Fillon et Emmanuel Macron.

La méthode du Predicto

Le Predicto se fonde sur une analyse sémantique des tweets reçus sur les comptes officiels des candidats. Il évalue algorithmiquement l’engagement de chaque auteur et en déduit une moyenne générale applicable au candidat. Le score global des candidats, affiché sur l’outil correspond donc à une estimation pondérée de l’adhésion de la communauté virtuelle à chaque personnalité.

L’outil permet un suivi de ces scores en temps réel, jour après jour, et il permet aussi d’agréger les résultats sur une période donnée.

En l’espèce, les résultats présentés ici correspondent à une agrégation des scores depuis samedi à 17h45. Ils évaluent donc la performance globale des candidats sur la dernière semaine avant le scrutin proprement dit.

L’avance Mélenchon et Le Pen

Comme indiqué plusieurs fois dans nos colonnes, dans la durée comme depuis samedi dernier, les deux candidats qui se détachent sont Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon. La faveur dont ces deux candidats bénéficient depuis plusieurs semaines ne se dément pas à l’approche du scrutin, et laisse à penser que leur avance devrait être nette à l’issue du premier tour.

On notera au passage que ni Marine Le Pen ni Jean-Luc Mélenchon ne sont les candidats qui suscitent le plus de tweets. Ils sont devancés par Emmanuel Macron et François Fillon en termes de volumes d’échanges:

Benoît Hamon est le candidat qui génère le moins de flux.

Mélenchon et Le Pen réalisent une différence dans le contenu des messages, qui sont beaucoup plus engagés et favorables que pour leurs rivaux.

La sous-estimation de Benoît Hamon par les sondages

On notera par ailleurs la sous-estimation de Benoît Hamon par les sondages en comparaison de la mesure, sur Twitter, de l’adhésion qu’il suscite. Si les méthodes de retraitement sémantique ne sont pas encore connues, tout laisse à penser que le score du candidat socialiste devrait être plus élevé que ne le laissent paraître les sondages aujourd’hui.

Une mesure en constante évolution

La mesure de l’adhésion sémantique sur Twitter est toutefois constante et ne se limite pas à une période déterminée. Elle continue donc à « tourner » jusqu’au second tour du scrutin, en temps réel.

Rien n’exclut une modification de l’ordre actuel des candidatures d’ici à dimanche.

5 commentaires

  1. Je ne voudrais pas être méchant mais le « predicto » semble avoir des résultats un peu étranges, à la fois différents des sondages et différents des mesures « globales » du genre de filteris, qui avaient bien anticipé la montée de Mélenchon et celle de Fillon.
    https://twitter.com/filteris
    Il semble ainsi bien que le second tour ait de grandes chances d’être un Fillon Le Pen…
    En tout cas cette élection sera bien la faillite complète du moralisme, des merdias et des sondages.

  2. Citoyen dit

    Le problème du Predicto, est qu’il ne mesure que du bruit de fond (même sémantique) sur le média tweeter. Il permet de constater, que sur ce média, la racaille socialo-marxiste est plus bavarde que les autres … Ce qui explique le niveau de bavardage assidu, de ceux qui ont la melenchiasse.

  3. Citoyen dit

    Curieux ! C’est « twitter » qu’il faut lire, et non « Tweeter » … C’est le clavier qui a dû faire un dérapage incontrôlé dans un virage .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *