Accueil » Victoire de Merkel: les plans européens de Macron ont du plomb dans l’aile

Victoire de Merkel: les plans européens de Macron ont du plomb dans l’aile

Cet article a été lu 6352 fois

La large victoire d’Angela Merkel aux élections législatives (suivie d’un discours fédérateur qui permet de mesurer la distance entre elle et ses homologues français) devrait réduire à néant les espoirs macroniens d’une Europe encore plus intégrée. Voici pourquoi.

Les résultats reproduits ci-dessus montrent qu’à 21h10 le parti d’Angela Merkel remportait 33% des voix, loin devant ses challengers. Les sociaux-démocrates flirtent avec les 20% des voix. L’Alliance pour l’Allemagne est devenue le troisième parti allemand, avec plus de 13% des suffrages. En quatrième position, on trouve à quasi-égalité autour de 10% les libéraux, les communistes et les verts.

Merkel fédère

Pour les Allemands, l’arrivée de l’AFD au Bundestag, avec 90 sièges environ, constitue un vrai tournant depuis l’après-guerre. Dans son discours de victoire, Angela Merkel s’est empressée d’annoncer qu’elle avait entendu les préoccupations de ces électeurs et qu’elle tâcherait d’y répondre.

Voilà qui change des mugissements stigmatisants poussés par les politiques français après chaque percée du Front National. Toute la différence entre Merkel et ses homologues français est là: dans la capacité à fédérer sans stigmatiser.

Une mauvaise nouvelle pour Macron

Pour Emmanuel Macron, la soirée est plutôt mauvaise. Après le succès relatif du défilé mélenchonien, et avant les premiers blocages organisés par les transporteurs, la percée de l’AFD tue définitivement tous les espoirs présidentiels de voir Merkel écouter ses discours sur l’intégration européenne.

Désormais, la chancelière est partie dans un marquage à la culotte de l’AFD dont les électeurs sont ouvertement eurosceptiques. On mesure mal comment, dans ces conditions, le principe d’un budget européen aurait une chance de passer outre-Rhin. L’espoir est d’autant plus annihilé que les sociaux-démocrates pèsent à eux seuls, à peine plus que les communistes et les écologistes réunis.

La France dans le viseur de l’Allemagne

En vérité, l’émergence de l’AFD signe la mort, au moins temporaire, d’une ambition européenne en Allemagne, et il importe désormais d’intégrer cette donnée dans les anticipations continentales. L’âge des grands projets communautaires touche à sa fin.

Globalement, les institutions européennes sont entrées dans une phase de statu quo. Il sera impossible pendant quatre ans de modifier l’équilibre interne de l’Union par une négociation pacifique avec l’Allemagne.

22 commentaires

  1. Pierre dit

    Le pire n’est jamais sûr… mais possible.

    Merkel va t-elle jouer la « coalition jamaïcaine » (CDU / libéraux / verts) ?

    Il est vrai que les superlatifs sont nombreux (plus mauvais score CDU depuis… la création de la RFA, idem pour SDP etc.). AFD deuxième parti en Allemagne de l’Est…

    Mais bon 13,5 % au niveau national, malgré les Turcs, malgré l’invasion migratoire, malgré les viols, et malgré les attentats… ce n’est toujours pas cher payé.

    Bref. Méfiance… Merkel conserve un fort pouvoir de nuisance, et demeure vicelarde, idéologue et butée (éducation en RDA, on n’efface pas 20 ans de préparation à l’entrisme, à la duplicité).

    Les Allemands, en général, demeurent de bons gros veaux. Pire encore que les autres Européens (ils ont tous été conditionnés dès la naissance, au repentir mental perpétuel).

    • Jiff dit

      « Merkel va t-elle jouer la « coalition jamaïcaine » (CDU / libéraux / verts) ? »

      Ben, elle n’a pas trop le choix, le SPD ayant déjà annoncé la couleur (opposition), l’AfD, n’en parlons pas et le FPD ayant les mêmes opinions que l’AfD sur l’immigration semble également hors de question. À moins qu’elle ne mette le feu au parlement et s’auto-proclame chancelière à vie, ça va être coton.

  2. Jiff dit

    « Pour Emmanuel Macron, la soirée est plutôt mauvaise. »

    Pour lui, certes, mais je ne pense pas être le seul a avoir suivi sénatoriales d’un œil et Bundeswehr de l’autre oreille tout en réprimant un sourire carnassier au fur et à mesure que la soirée avançait.
    Et nous n’avons pas tout vu, car il va leur falloir maintenant passer, au moins question europe, de l’application de recettes surannées à improvisation, ce qui risque de ne pas trop bien se passer, l’énarque modèle standard n’étant pas adaptable et encore moins souple.

    « l’émergence de l’AFD signe la mort, au moins temporaire, d’une ambition européenne en Allemagne »

    Au niveau interne, tout va dépendre de sa façon de communiquer – s’il persiste à être borderline, ça le fera moyen, mais s’il adapte son discours en utilisant plus l’insinuation que les cris, il a des chances d’arriver à ouvrir les yeux de certains autres.
    Pour ce qui est des électeurs, il joue par contre sur du velours, car les gens sont en prise directe avec une réalité que mémerkel ainsi que son administration ont tentés de minimiser à tout prix et ce, malgré l’impressionnante dégradation des statistiques criminelles – c’est quelque chose qui, en plus de ne pas passer dans l’ex-RDA, particulièrement exposée, ne doit pas non-plus très bien passer dans des coins comme la Bavière où une certaine culture reste très vivace – et, in fine, ne pas non-plus passer auprès de ceux-qui-ont-un-job-mais-à-€400-par-mois, qui entendent bien que le temps de leur austérité, pour ne pas dire esclavagisme[1], s’achève et que leur sécurité soit restaurée.

    ——
    [1] – Ben oui, esclavagisme, car se crever la paillasse pour €400, ça veut automatiquement dire qu’un célibataire _doit_ avoir au minimum 2 jobs même pas pour vivre, juste pour survivre – et l’on se doute, au vu de certaines déclarations de machin-chose, que c’est l’un des idéaux qu’il a en ligne de mire ; sans doute pour les mêmes raisons que les américains, parce que quelqu’un qui passe son temps à tâcher de satisfaire le premier niveau de l’échelle de Maslow, en étant de plus en plus privé du second, n’a pas le temps ni la latitude de contester quoi que ce soit au niveau poliotique – privations et incertitude étant les 2 mamelles du globalisme, du socialisme et du totalitarisme ploutocrate (qui ne sont que des synonymes les uns des autres.)
    D’ailleurs, savez-vous que le champion d’europe de consommation de Meth est l’allemagne ? Avec ZE pic de consommation centré sur les mères célibataires ayant peu de formation ; je ne sais pas pour vous, mais ça n’est pas le genre d’avenir que je souhaite aux gamins d’ici…

    • @Jiff
      Bien sur en France, grâce au chômage de masse super bien remboursé, le bonheur règne: leur choix est le bon est les gens éclairés dans votre genre préfèrent de loin pour leur pays cette situation à celle des « mères célibataires » allemandes…
      Comment ne pas se répandre en malédictions devant l’étourdissante stupidité des lieux communs socialisto macronistes dont vous vous faites l’écho ?
      Votre appréciation des fondamentaux économiques et sociaux d’un pays ne doit donc rien à la connaissance des taux de chômages,des déficits et de la dette de deux pays occidentaux comparables il y a vingt ans qui ont maintenant radicalement divergé, et cela pour sans doute une longue période.
      Je maudit votre point de vue qui est très exactement celui d’un con et d’un veau.

      • Jiff dit

        Il semble que vous-ayez quelque chose de vraisemblablement nauséabond dans les yeux qui vous brouille l’écoute, parce que je ne crois pas avoir jamais manifesté une quelconque sympathie envers bidule et encore moins envers les socialauds. J’en déduit donc que ce que j’ai écrit à propos de l’AfD vous défrise, alors, au lieu de _juger_ sans pièces, je vous propose d’aller faire un tour dans des villes comme Mannheim ou Hanovre ou dans les petites villes avoisinant celles-ci, histoire de _jauger_ de ce qui s’y passe vraiment.

        Maintenant, si c’est à propos du fait que je trouve inadmissible que des femmes ayant des enfants en bas-âge soient obligées d’avoir plusieurs jobs pour joindre les 2 bouts, vous devriez vous renseigner sur ce que les Allemands appellent Rabenmutter ou plus simplement Raben, ça vous éclairera l’esprit – et je maintiens que cet état de fait, avec en plus la drogue « pour tenir » sont totalement anormaux dans un pays soit-disant civilisé et considéré comme « la lumière de l’europe » (plutôt une lanterne sourde.)

        C’est amusant, car je viens juste de voir la fin d’un reportage sur le personnel des hôtels, bars, etc de Santorin, GR, quasiment tous des Bulgares ; vous devriez confronter vos avis sur le monde merveilleux dans lequel ils évoluent et comment ils devraient être reconnaissants à leurs employeurs de ne pas être à 100% déclarés, de n’avoir aucun congé en 100j, de trimer comme des forçats pour un salaire de merde, etc – et je suis sûr et certain qu’un petit séjour, disons une saison, là-bas en tant que barman vous ferait le plus grand bien – c’est quelque chose que j’ai aussi connu, ayant commencé par faire des saisons hors d’un fauteuil et d’un pays douillet…

        Au même titre que dans la nature ou l’univers, équilibre est un maître-mot (sinon LE mot), je ne penche ni d’un côté, ni de l’autre, bien au contraire ; le souci entre france et allemagne étant que chacun accumule un déséquilibre chronique aux extrémités de chacun des bras de la balance, donc irréconciliable – mais ça, il faut déjà arriver à s’en apercevoir tout seul et je ne développerai pas.
        Je ne perdrais pas non plus mon temps à tenter de vous expliquer qu’à monnaie identique, les excédents des uns, ou plutôt, dans le cas présent, les excédents d’un seul, sont les déficits des autres, parce que ça me prendrait du temps et de l’énergie, et je ne suis pas sûr que vous soyez équipé pour comprendre ces simples notions d’économie de base (donc, pas celle enseignée à l’école.)

        Quant à me qualifier de veau, cela doit faire sourire ceux qui me connaissent bien et qui, bien que n’intervenant jamais, sont également de fidèles lecteurs de cet excellent blog ; pour ce qui est du con, on est toujours le con de quelqu’un et je suis plutôt agréablement surpris d’être celui d’un parfait abruti.

    • Joseph dit

      Les 400€ mensuels ramènent l’Allemagne au rang des Chinois, c’est le pays européen qui limité ses délocalisations par ce subterfuge. Les aides sociales à l’adresse de ce sous prolétariat, trés importantes, sont par ailleurs un sponsoring de l’État àllemand á ses entreprises. Le socialisme dans ce qu’il a de plus pervert. Quand aux chiffres du chômage, tout le monde où presque… sait qu’ils sont bidons, seul le taux de non emploi (les gens en capacité de…) est valable, et à ce jeu, on s’aperçoit que les USA, le RU, l’Allemagne, sont de vilains tricheurs, il faut aussi comparer les aides sociales qui sont versées en faisant le total d’icelles et non pas en comparant des données sans aucun rapport entre pays. Combien coûtent les millions d’emplois à 400€ en Allemagne ? Et qui bénéficie de cette mane publique ? Votre constat est le bon. Il est du reste intéressant d’observer le score des libéraux, des verts, des communistes : c’est un électorat qui se déteste cordialement mais qui sur le fond ont la même vision administrée du monde.

    • Jiff dit

      Oui, le parfait exemple d’un capitalisme fleurant bon la charogne avancée avec Bouygues qui prête ses actions à l’état (gratuitement, ce qui en dit long sur qui est le cul et qui est la chemise…) – ça devrait être non-seulement totalement interdit, mais en plus, lourdement criminalisé ; mais bon, comme il est clair que c’est maintenant open-bar pour « ceux qui réussissent », « ceux qui ne sont rien » n’ont rien à dire – tout du moins, ils n’ont rien dit jusqu’à maintenant…

      Ce qui est « étonnant », c’est que la division énergie ait été vendue à GE, alors que maintenant, on solde le reste à Siemens ; à moins, bien sûr, qu’il ne s’agisse d’un petit rééquilibrage rééquilibrage mondial entre amis, je te donne les turbines, mais je garderai le reste, ce qui serait très peu étonnant, le même clébard obéissant ayant présidé à la découpe du cerf avant curée.

  3. Citoyen dit

    Avec l’AfD, mémé Merkel récupère en pleine poire, le retour de bâton de ses inepties relatives à l’immigration …
    Et dans le même temps, elle ne s’en sort pas trop mal, les Allemands exprimant de fait que malgré ça, ils n’ont rien d’autre de disponible sous la main …

      • Citoyen dit

        Bigre ! je l’avais pas vu celle là !…. Mais j’avais déjà remarqué que notre ami avait ses nerfs, quand était évoqué le sujet des barbus et affiliés … il doit avoir des accointances de ce coté là …

  4. Citoyen dit

    « Une mauvaise nouvelle pour Macron »
    Lui qui voulait solder ce qui reste de la France à mémère, pour qu’en échange, elle lui assure les salaires de sa caste …. C’est mal barré !

    • Jiff dit

      D’autant plus que papa Schultz n’a jamais vraiment été un super fan de la france et que les autres s’en tamponnent le coquillard sur du verre pillé, ayant d’autres chats (teutons) à fouetter.

  5. serge dit

    Franchement, c’était prévisible. Angela s’en fout que son score soit « bas », c’est son quatrième mandat et elle est encore élue. Vu le consensus allemand en vigueur, hormis pour faire frémir les médias de Bavière et Navarre, dans quelques semaines une gentille coalition pour finir de rançonner l’Europe, seul objectif du pays. Macron va faire comme les autres qui ont cru pouvoir négocier avec Mutti, se la mettre derrière l’oreille et trouver les tunes pour espérer, un jour, avoir l’onction de la physicienne. Parce que, quand même, tout cela n’est qu’un bilan comptable. Et là, on est des queues…

    • Jiff dit

      « pour espérer, un jour, avoir l’onction de la physicienne. Parce que, quand même, tout cela n’est qu’un bilan comptable. Et là, on est des queues… »

      Permettez que je reformule ; en gros, vous nous dites que l’Allemagne, c’est San-Antonio, que Berthe, c’est Mutti, et que nous sommes donc son Bérurier !??

  6. Merkel a pour stratégie d’appliquer la politique de ses adversaires pour mieux les neutraliser. Cela l’a conduit à faire le mariage pour tous, le salaire minimum et le retour au charbon. Les Syriens ont du souci à se faire.
    Quand à Macron, qui s’est ridiculisé dans l’intervalle avec sa « refondation », il va en prendre plein la gueule: un FDP rigoriste au gouvernement boche, et surtout bientôt un président de la BCE obsédé par le rendement des obligations… Va falloir qu’il se dépêche d' »investir pour l’avenir » la gouape, car il va falloir qu’il écarte les jambes au moins autant que sa moitié.

    • Merkel hier: ‘ »nous allons récupérer les électeurs de l’Afd ».
      Opposés aux migrations et aux refondations de l’Europe au point de mettre en danger les équilibres allemands, les fachos sortis directement des ruines fumantes de Berlin vont donner le « la ». Le discours de Macron va nous stupéfier par son audace et sa maitrise des évènements. Les cons et les veaux, eux, se grattent le cul en attendant mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *