Accueil » Patrick Hetzel (LR): « La réforme constitutionnelle pourrait permettre la création d’une collectivité alsacienne à statut spécial »

Patrick Hetzel (LR): « La réforme constitutionnelle pourrait permettre la création d’une collectivité alsacienne à statut spécial »

Cet article a été lu 866 fois

Le député alsacien (LR) Patrick Hetzel nous a accordé une interview sur la réforme constitutionnelle et son impact éventuel pour l’Alsace. On retiendra le désir de plus en plus large dans cette région de bénéficier d’un statut spécial permettant notamment une relation privilégiée mieux assumée avec l’Allemagne. Une leçon à méditer à l’issue d’une réforme territoriale bâclée par François Hollande.

Patrick Hetzel est un parfait connaisseur des problématiques juridiques et éducatives. Ses réponses sur la réforme constitutionnelle en disent long sur les positions des Républicains dans un dossier épineux. On retiendra son opposition à l’introduction d’une dose de proportionnelle aux législatives.

Surtout, les impacts possibles de la réforme constitutionnelle pour l’Alsace ne sont absentes des discussions en coulisse avec le gouvernement. Dans l’esprit du député, ces discussions pourraient conduire à la mise en place d’une collectivité alsacienne à statut spécial.

Un dossier à suivre si l’on songe aux longues traces que laisse la réforme territoriale ratée de François Hollande dans un certain nombre de régions désormais disparues.

2 commentaires

  1. serge dit

    Etant donné que la Commission Européenne a dans ses objectifs d’avoir des régions européennes de l’ordre de 10 millions d’habitants sur des espaces type les Pays-Bas ou la Bourgogne+la Franche Comté, il est intéressant de voir l’avis d’un de nos éminents politiques. Comme quoi, tous les moyens sont bons pour abonder dans le sens voulu. L’Alsace-Lorraine + la Sarre?

  2. Jiff dit

    « On retiendra le désir de plus en plus large dans cette région de bénéficier d’un statut spécial permettant notamment une relation privilégiée mieux assumée avec l’Allemagne. »

    Certes, mais à quel prix ???
    Faut-il encore rappeler que la constitution américaine, mise en application 1789-03-04, n’a subit que 27 amendements, sue l’on peut réduire à 25, puisque 2 concernent la prohibition et son arrêt ? Alors qu’en france, on en est à … 15 constitutions depuis … 1789 et que celle de 58 a déjà subit 24 amendements.

    Il est à notable que le socialaud-grloballot-communiss O’bama voulait, lui aussi, modifier la constitution de son pays…

    Pourquoi les poliotiques français éprouvent-ils le besoin impérieux de modifier/re-créer la constitution, plutôt que de s’y conformer no matter what ? Là est la bonne question – qui apporte une très, très, très mauvaise évidente réponse : au lieu d’un état de droit, la france n’a qu’un droit de l’état…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *